“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Testimonio III va sortir des cartons, Apolline s'élèvera

Mis à jour le 13/04/2018 à 05:06 Publié le 13/04/2018 à 05:06
La tour Testimonio II, et ses 150 logements domaniaux livrés en 2021, pourrait accueillir une « jumelle » Testimonio III (à sa gauche sur la photo).

Testimonio III va sortir des cartons, Apolline s'élèvera

Le gouvernement réaffirme son ambition en terme de logement avec la création de 45 appartements domaniaux aux Jardins d'Apolline. 200 autres sont évoqués dans une tour « jumelle » de Testimonio II

Grues et casques de chantiers continueront à parsemer la Principauté ces prochaines années. Une nécessité face au défi de la hausse démographique (lire ci-contre). Dans cette optique, deux nouveaux projets d'ampleur ont été annoncés par le Ministre d'État, Serge Telle, hier lors d'un petit-déjeuner avec la presse.

Comme souhaité par le prince Albert II, les Jardins d'Apolline seront bien surélevés d'un ou deux étages selon les blocs. Un chantier mené concomitamment à l'actuelle rénovation du parc domanial qui, sans influer - ou presque - sur les délais de livraison initiaux, aboutira à la création de 45 nouveaux logements domaniaux, de type F2 à F5, en 2021.

Monaco va également prendre de la hauteur à son entrée Est, où le projet Testimonio III devrait sortir très rapidement des cartons. « En cours d'étude », cette nouvelle tour devrait contenir « entre 150 et 200 appartements domaniaux », selon le Ministre d'État.

Situé dans le prolongement de la tour Testimonio II [150 logements domaniaux à horizon 2021, ndlr], en arrivant de Saint Roman, le projet Testimonio III devrait être acté assez rapidement pour une réalisation « dans des délais à peu près identiques au Testimonio II. » Une certitude, la tour ne dépassera pas sa jumelle (voir photo) en hauteur ; elle pourrait en revanche accueillir plus de monde si plus large en son socle. À définir.

« 632 appartements disponibles en 2021 »

Une demi-surprise, puisque le fruit d'une « réflexion à long terme » comme le rappelle Robert Colle, secrétaire général du gouvernement. « Il y avait une dalle réservée dans le square depuis la reconstruction du quartier. Le gouvernement a eu la vision de l'imposer à l'époque et a réfléchi à une parcelle élargie. Un peu comme la dalle un temps réservée à Fontvieille et où a été construite la crèche. »

L'anticipation, c'était le thème de ce point presse où Jean Castellini, conseiller de gouvernement-ministre des Finances et de l'Économie, a insisté sur le « rythme soutenu et régulier » de l'aménagement urbain dans « des délais extrêmement compétitifs ».

«Outre les grandes opérations, le gouvernement travaille sur des solutions intermédiaires reposant sur des opérations de moindre envergure et sur le développement de la mobilité (notamment grâce aux échanges, lire page suivante). La politique menée a ainsi permis, entre 2013 et 2018, la livraison de 552 appartements neufs, soit une moyenne de 110 par an. Un effort qui se poursuit sur la période 2018-2021 avec la livraison de 451 logements neufs ». « Auxquels il faut ajouter 181 appartements de restitution, pour un total de 632 appartements disponibles à la location pour les Monégasques », complète Serge Telle.

« Toutes les idées sont bonnes à prendre »

De l'habitat pour les Monégasques conformément aux vœux du souverain, rappelle le Ministre d'État. « Il faut permettre aux Monégasques de bien vivre chez eux. Donc on continuera à construire et améliorer l'existant, travailler sur la mobilité et les critères d'attribution dans une recherche permanente de satisfaction. C'est un programme ambitieux de logement domanial. »

Alors « toutes les idées sont bonnes à prendre », insiste Serge Telle, annonçant avoir prévenu le Conseil national et les associations concernées de ces deux projets phares et évoquant la tenue d'une commission plénière d'études le 8 mai avec le Conseil national. « Le Conseil national a émis un certain nombre d'idées, pas forcément irréalistes, que l'on doit travailler et regarder ensemble. »

Un Conseil national un brin chafouin, hier, dans un communiqué signé de son président, Stéphane Valeri. Satisfait « sur le fond » par ces annonces « qui vont dans le bon sens » et par la « préoccupation » du gouvernement pour le logement, ce dernier « regrette néanmoins la méthode inhabituelle consistant à annoncer par voie de presse des décisions importantes ».

Une pénurie « relative »

Enchaînant sur la « pénurie actuelle », les « 300 demandes de familles monégasques insatisfaites » lors de la dernière commission d'attribution de logements domaniaux, et la nécessité « de démarrer enfin le projet Grand Ida ».

Une pénurie « relative », selon Robert Colle : « Quand on regarde les 440 candidats aux dernières commissions d'attribution de logements, on dit qu'il y a 440 "demandeurs". Mais parmi eux, il y en a à peu près 43 % qui sont déjà dans les domaines. Si on enlève aux 440 candidats ces 190 qui sont déjà dans les domaines, on arrive à des chiffres différents. » Une question de « lecture des chiffres », tranchera Serge Telle.

À défaut de pouvoir gagner encore du foncier sur la mer, Jean Castellini a admis que la solution pourrait passer par la verticalité à l'avenir. « Les défis qui s'imposent à nous impliquent forcément un recours à des immeubles de grande hauteur là, et quand, la topographie du lieu s'y prête. »

En cela, la surélévation des Jardins d'Apolline pourrait avoir valeur d'exemple techniquement.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct