Test de gratuité des bus à Monaco: "des piétons opportunistes" qui font augmenter la fréquentation

Le 3 octobre, le gouvernement princier lançait une grande opération test sur la gratuité des bus en Principauté. Une expérimentation de deux mois pour inciter la population résidente et salariée à utiliser les transports en commun afin de fluidifier le trafic.

Marie Cardona Publié le 17/11/2022 à 11:28, mis à jour le 17/11/2022 à 13:16
Les bus sont gratuits à Monaco jusqu’au 27 novembre. Photo C. D.

A l'heure des économies d'énergie, et alors que le gouvernement princier a redit ce jeudi en conférence de presse l'importance de privilégier les mobilités douces pour réduire la facture des ménages, la gratuité des bus sera-t-elle pérennisée en Principauté ?  

"Nous n'avons pas encore pris de décision sur ce point", fait savoir le ministre d'Etat, Pierre Dartout, précisant être en contact avec le Conseil national à ce sujet.

Et Céline Caron-Dagioni, conseiller de gouvernement-ministre d’Equipement, de l'Environnement et de l’Urbanisme, de rappeler que "le test est toujours en cours". Celui-ci se poursuit en effet jusqu'au 27 novembre. Le gouvernement ne souhaite donc pas "mener de conclusions trop hâtives".

Toutefois, "la fréquentation des bus, tout le monde le constate, a augmenté", indique Céline Caron-Dagioni. Mais "elle n’est pas sans poser quelques difficultés que nous commençons à relever".

"Pour l’instant, on a plutôt tendance à constater un report modal du piéton opportuniste qui entre dans le bus parfois juste pour un arrêt, provoquant une baisse de la vitesse commerciale. Les premiers indicateurs nous montrent qu’il n’y a pas de baisse du trafic routier. Il faut aller au bout du test et notamment croiser ces données avec les entrées et les sorties de parkings, que nous n’avons pas encore à ce stade", rappelle la ministre.

D'ici là, le gouvernement mène une enquête de satisfaction sur cette opération pour recueillir les retours d'expérience des usagers. Des enquêteurs du bureau d’études ALYCE sont présents sur le terrain aux arrêts de chacune des six lignes de bus ces 22 et 24 décembre.

Sur le web, un questionnaire plus complet, en français et en anglais, est disponible sur le site du bureau d'études.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.