“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Terminus Monaco pour le Road trip stups ... avec quinze jours avec sursis

Mis à jour le 24/01/2019 à 05:24 Publié le 24/01/2019 à 05:24
Cannabis, coke et space cakes ont été notamment retrouvés dans la voiture.	(Illustration F. Fernandes)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Terminus Monaco pour le Road trip stups ... avec quinze jours avec sursis

Trois usagers de substances illicites étaient encore relativement lucides, malgré leurs addictions, quand ils sont interpellés dans la nuit du 22 au 23 août dans une voiture à l’entrée de Monaco.

Trois usagers de substances illicites étaient encore relativement lucides, malgré leurs addictions, quand ils sont interpellés dans la nuit du 22 au 23 août dans une voiture à l’entrée de Monaco.

En provenance d’Amsterdam, où ils avaient fait leurs emplettes toxiques dans un coffee shop, ils poursuivaient leur « road trip » en passant par Monaco. Vers minuit et demi, les policiers de faction contrôlent les occupants du véhicule au niveau du Jardin Exotique. Passagers et conducteur ont les yeux rouges ! Souffriraient-ils de conjonctivite ?

Les agents font très vite le rapprochement : dans l’habitacle règne une forte odeur de cannabis…

Pâtisseries et cannabis

Terminus pour ces voyageurs-consommateurs. Dès les portières ouvertes, un Saoudien sort de sa poche un sac en plastique qu’il remet aux fonctionnaires. À l’intérieur plusieurs boules d’herbe, de marijuana et de coke achetées dans la capitale néerlandaise. Il y a également des gâteaux pour planer : des « space cakes » bien préparés et certainement savoureux pour le trio puisqu’ils combinent pâtisserie et cannabis !

Ce résident de Ryad d’une trentaine d’années devait comparaître à l’audience. Mais peut-être est-il encore en proie au « bad trip », ce syndrome post-hallucinatoire, difficile et angoissant après son « mauvais voyage » ?

Ultime précision du président Jérôme Fougeras Lavergnolle : « Le prévenu n’a jamais été condamné ni en France ni à Monaco. » Le premier substitut Olivier Zamphiroff sera encore plus bref dans ses réquisitions : « Ce jeune homme mérite une amende de 2000 euros. »

Le tribunal s’est montré plus déterminé que le ministère public avec une peine de quinze jours assortie du sursis.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.