“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Tarifs, horaires, zones desservies... Tout savoir sur la flotte de taxis électriques lancée à Monaco

Mis à jour le 02/07/2019 à 09:00 Publié le 02/07/2019 à 08:45
Les taxis électriques pourront être rechargés sur l’ensemble du territoire. Cinq bornes de recharge leur sont exclusivement  réservées.

Les taxis électriques pourront être rechargés sur l’ensemble du territoire. Cinq bornes de recharge leur sont exclusivement réservées. Jean-François Ottonello

Tarifs, horaires, zones desservies... Tout savoir sur la flotte de taxis électriques lancée à Monaco

Depuis hier et jusqu’au 31 octobre, vingt véhicules électriques assurent des courses intra-muros pour pallier les demandes croissantes en période estivale. Le forfait de base est fixé à 15e

Leur ronronnement est, certes, presque imperceptible mais pourtant, depuis hier matin, difficile d’échapper au ballet de ces nouveaux véhicules blancs aux vitres foncées. Sur leur carrosserie, deux mentions "Electricity Taxi" et "Monaco City Only"*. Jean Castellini, conseiller de gouvernement-ministre des Finances et de l’Économie, en avait brièvement fait mention lors de son discours d’inauguration au Transition Monaco Forum.

C’est désormais acté. La flotte de vingt taxis électriques a investi les artères de la Principauté jusqu’au 31 octobre. Fin de la période d’expérimentation du service. Le fruit d’un groupe de travail tripartite englobant le Gouvernement princier, le Conseil national et les professionnels de l’Association des exploitants de taxis indépendants de Monaco (AETIM).

"Les Monégasques et les résidents se font régulièrement l’écho de leur difficulté à trouver un taxi à certaines heures, particulièrement l’été, pour des déplacements intra-muros", justifie-t-on du côté du Conseil national. Avec ce service complémentaire, ajouté au lancement prochain du service de vélos à assistance électrique Monabike**, l’offre de mobilité « verte » s’étoffe encore un peu plus.

Voilà ce qu’il faut en retenir.

Dans quel périmètre 
circuleront ces taxis ?

"Monaco City Only". Littéralement, "Ville de Monaco, uniquement". Comme on peut le lire sur leur carrosserie blanche, ces véhicules électriques accepteront uniquement des courses intra-muros. Toutefois, les destinations prisées du Monte-Carlo Beach, du Monte-Carlo Country Club et de l’Hôtel Marriott à Cap-d’Ail seront desservies. Sept de ces vingt taxis seront disponibles en permanence, autrement dit 24h/24 et 7j/7. Il sera possible de héler le taxi dans la rue, comme pour n’importe quel taxi traditionnel.

A quel prix ?

Le forfait de base, et sans attente, a été fixé à 15 euros. "À l’inverse de la flotte de taxis, le trafic routier éventuel n’entre pas en jeu pour les véhicules électriques", fait savoir le Gouvernement princier. En revanche, une majoration du tarif pourra s’expliquer dans deux cas précis : l’attente du client lors de sa prise en charge et une dépose multiple dans la Principauté pour un ou plusieurs clients présents dans le véhicule.

Où rechargeront-ils leurs batteries ?

Cinq bornes de recharge leur seront exclusivement réservées: deux au square Beaumarchais, une devant l’immeuble Le Neptune au cœur de Fontvieille. Deux autres endroits restent encore à déterminer. Ces taxis électriques pourront également s’abreuver d’électricité sur l’une des 18 bornes disséminées, en surface, sur le territoire monégasque.

Qui les conduira ?

"Sur la base du volontariat, les taxis disposant d’une licence ont acquis un véhicule électrique en plus du leur et, dans le cadre de cet achat, ont pu bénéficier des aides gouvernementales habituelles", complète le Gouvernement. À savoir une aide à l’achat de 30% du prix, hors taxes sans option, plafonnée à 10.000 euros. Ainsi qu’une aide forfaitaire supplémentaire de 3.000 euros pour les taxis.

Les vingt artisans taxis volontaires, ayant acquis l’un de ces véhicules, font partie de la flotte des 93 professionnels en activité à ce jour, huit étant Monégasque et douze de nationalité française. "Les conducteurs, proposés par les taxis et remplissant les obligations légales, disposeront d’une licence saisonnière qui leur sera octroyée par l’État."

Une application pour réserver les taxis

"Taxis Monaco". C’est le petit nom de l’application qui, en quelques secondes, permet à l’usager de commander ou réserver à l’avance un taxi. De jour comme de nuit et ce, les sept jours de la semaine.

Les fonctionnalités y sont multiples : course directe, réservation, demande de devis gratuit, géolocalisation de la position, suivi d’approche du taxi, alerte push ou encore infos pratiques et contacts…

 


*Taxi électrique ; Ville de Monaco, uniquement.
**La Principauté proposait 109 vélos à assistance électrique. Elle en aura 290 à partir du 12 juillet.
Sollicitée, l’AETIM n’a pas donné suite.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.