Rubriques




Se connecter à

Tarification sur-mesure au Musée océanographique

À partir de lundi, l'institution marine du Rocher adopte une nouvelle politique tarifaire. L'enjeu est d'attirer encore davantage les visiteurs locaux et les familles

arnault cohen Publié le 04/03/2016 à 05:06, mis à jour le 04/03/2016 à 05:06
Le ticket d'entrée passe de 14 à 16 € en juillet-août et à 11 € en basse saison.
Le ticket d'entrée passe de 14 à 16 € en juillet-août et à 11 € en basse saison. Cyril Dodergny

À l'époque où le commandant Cousteau était encore à la barre du Musée océanographique, l'institution enregistrait un million de visiteurs par an. Considérable, quand on sait que la fréquentation frôlait les 500 000 entrées en 2009 et que, depuis, la progression est constante mais ne franchit pas la barre des 700 000 (lire nos repères). Mais c'était une autre époque, celle où l'aquarium géant du Rocher était quasiment seul au monde.

Aujourd'hui, il en existe un peu partout en Europe, ce qui explique une relative stabilité de la fréquentation du musée monégasque depuis une poignée d'années.

« Maintenir notre attractivité »

 

« L'objectif n'est pas d'atteindre à nouveau le million de visiteurs par an, assure Robert Calcagno, le directeur de l'Institut océanographique. À l'époque de Cousteau, le public acceptait de visiter le musée dans des conditions difficiles, proches de la saturation. De nos jours, les visiteurs réclament un certain confort. L'enjeu actuel, en réalité, est de maintenir notre attractivité retrouvée et notre dynamisme. »

Pour ce faire, le musée met en place, à compter de ce lundi 7 mars, une nouvelle tarification. Jusqu'à présent, le ticket d'entrée était au même prix, quel que soit le jour de l'année. Soit 14 e pour les adultes, 10 e pour les 13-18 ans et les étudiants, 7 e pour les 4-12 ans. Désormais, le tarif dépendra, de la saison. En gros, les visiteurs paieront plus cher en été qu'en hiver (voir le détail des nouveaux tarifs ci-dessous). L'idée générale est de doper la fréquentation du Musée océanographique durant les périodes creuses de l'année, tout en maintenant le niveau des recettes actuel. La hausse de 14 à 16 € en juillet et août ne devrait guère avoir d'impacts sur la fréquentation estivale, très élevée avec certaines journées à 7 000 visiteurs. Cette augmentation permettra de compenser la baisse des tarifs en basse saison et les nouveaux avantages proposés en basse saison et aux locaux.

« Favoriser les familles »

Quels sont ces avantages ? D'abord, le ticket d'entrée sera plus attractif en basse saison (11 e). Ensuite, un effort tout particulier est réalisé sur les offres « famille », réservées en 2015 aux seules vacances de Noël : le forfait de 35 e pour deux adultes et jusqu'à trois enfants est élargi à toutes les vacances scolaires et aux mercredis de basse saison. Enfin, la gratuité n'est plus réservée aux enfants de moins de 4 ans, aux Monégasques et aux adhérents de l'association des Amis du musée. Dès lundi, les résidents monégasques qui viendront accompagnés ne paieront plus. Ils deviendront des « ambassadeurs du Musée océanographique », selon la formule de Robert Calcagno.

 

Grâce à cette nouvelle politique tarifaire, celui-ci espère « favoriser le visiteur de proximité, les familles et la multifréquentation du musée ». Bilan chiffré en fin d'année.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.