“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Tapis rouge aux jeunes demandeurs d'emploi

Mis à jour le 24/05/2018 à 05:14 Publié le 24/05/2018 à 05:14
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Tapis rouge aux jeunes demandeurs d'emploi

Hier, des centaines de jeunes sont venus rencontrer des professionnels afin de décrocher des emplois saisonniers

Motivation, CV et soleil étaient au rendez-vous hier après-midi. Sur l'esplanade du musée Cocteau, de nombreux jeunes ont fait le déplacement avec l'espoir d'être retenus pour l'une des 265 offres d'emploi saisonnier proposées.

À l'occasion du 4e Café de l'emploi, vingt exposants sont venus à la rencontre de ceux qui seront peut-être leurs futurs employés. Dans des domaines divers : hôtellerie, restauration, plages, vente ou encore employés de mairie.

« Cela leur permet de mettre un premier pied à l'étrier » précise Habiba Paillac, conseillère municipale en charge de la jeunesse.

Sous le soleil et en plein air, le cadre est bien plus réconfortant pour décrocher un premier emploi.

Habiba Paillac est formelle « l'entretien est plus cool, les vêtements sont plus décontractés. Les sourires se lisent sur les visages. »

Un forum utile et attrayant

Forts de plusieurs mois de travail en amont, la Mission locale et le service Jeunesse de la Ville sont allés eux-mêmes sur le terrain afin d'attirer les recruteurs. Pour ceux qui n'auraient pas pu faire le déplacement, un tableau d'affichage est mis à la disposition des jeunes qui peuvent librement consulter les offres. Et qui se réjouissent de ce type d'initiative. Marion, 20 ans, admet que cela est « plus pratique surtout lorsqu'on n'est pas encore en vacances et qu'on n'a pas le temps de chercher ». Yanis, 19 ans, affirme que « cela permet d'avoir un contact directement avec l'employeur. Surtout dans ce cadre, c'est plus sympa ».

Des avantages autant pour l'offreur que pour le demandeur d'emploi. Thomas Laurenti, vice-président du Syndicat des hôteliers est enthousiaste. « Cela nous permet de voir directement leur motivation. Quand ils viennent sans CV, on comprend vite que ça va être compliqué » plaisante-t-il.

Des initiatives variées

Emplois saisonniers mais pas que. Des contrats de professionnalisation sont également proposés aux jeunes.

Au stand de la Mission locale, ce sont principalement des offres dans le domaine des services qui sont mises à disposition.

Pour Zied Essid, directeur de la Mission locale de Menton, « c'est important de s'y prendre tôt pour trouver un contrat. Chercher durant cette période permet de trouver plus facilement un patron ». Il précise que tout cela est fait dans l'attente d'une réforme de l'apprentissage qui vise à alléger l'employeur et à ne créer plus qu'un seul contrat entre apprentissage et professionnalisation.

La municipalité de la ville de Menton tient également un stand. Dans la lignée du « Pass réussite », qui a pour objectif d'offrir aux jeunes un meilleur avenir professionnel par le biais de stages conventionnés et d'emplois saisonniers, Stéphane Bascoul, responsable du service Jeunesse de la ville de Menton explique : « On a déjà embauché et on poursuit ». L'objectif est de recruter 1 000 jeunes d'ici à 2020, afin de remplacer les plus âgés qui partent à la retraite.

Une diversité des offres qui réjouit mais qui semble aussi égarer les visiteurs. Isabelle, maman d'une adolescente à la recherche d'un job d'été, confie : « Je suis perdue car il y a beaucoup de formation. C'est bien plus large qu'un salon des jobs d'été ! »

Pour tous les collégiens et lycéens à la recherche d'une orientation, rendez-vous est pris courant octobre pour la deuxième édition du Salon de l'orientation.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.