“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Susie Morgenstern, marraine du 10e Festival du livre jeunesse

Mis à jour le 15/05/2019 à 10:16 Publié le 15/05/2019 à 10:16
Moments de partage et d’échanges avec les jeunes lecteurs lors du Festival, et pas que...

Moments de partage et d’échanges avec les jeunes lecteurs lors du Festival, et pas que... S. I.

Susie Morgenstern, marraine du 10e Festival du livre jeunesse

Susie Morgenstern, la reine de la littérature jeunesse, dont les ouvrages sont publiés dans le monde entier, décorée de la Légion d’honneur, sera la marraine de cette édition anniversaire du Festival du livre jeunesse de Beausoleil.

Susie Morgenstern, la reine de la littérature jeunesse, dont les ouvrages sont publiés dans le monde entier, décorée de la Légion d’honneur, sera la marraine de cette édition anniversaire du Festival du livre jeunesse de Beausoleil. Une habituée du festival beausoleillois, comme la grande majorité des auteurs illustrateurs présents ce samedi 18 mai, place de la Libération. Un festival apprécié des professionnels qui en saluent la proximité et la convivialité avec leur jeune lectorat, préparé à accueillir ces véritables artistes du livre, par un travail sur leurs ouvrages, réalisé en amont dans les écoles de la ville. Un festival salué par tous, comme le dit avec toute sa générosité sa marraine : « J’adore venir au Festival du livre jeunesse de Beausoleil. Depuis des années, je m’y sens chez moi. J’aime les enfants, les professeurs, les directeurs, les organisateurs, le contact avec les habitants. » Un attachement réciproque envers cet auteur prolifique, qui a signé plus d’une centaine de livres, à laquelle le maire Gérard Spinelli remettra vendredi prochain la médaille de la Ville. Un parrainage qui signe aussi la réussite de ce festival qui, en dix ans, s’est imposé dans le monde de la littérature jeunesse comme une référence de qualité.

Une Américaine en France

Née dans le New Jersey, Susie Morgenstern vit en France depuis maintenant 52 ans - « Je suis amoureuse de la France » - où elle a choisi de s’établir ici dans le sud. Professeur d’anglais à l’Université de Nice Sophia Antipolis pendant 38 ans, sa carrière d’auteure et illustratrice pour la jeunesse est jalonnée de récompenses et de prix, parmi lesquels le Grand prix du Livre pour la jeunesse pour C’est pas juste !, le prix Loisirs jeunes lecteurs pour Un anniversaire en pomme de terre, le prix 1000 jeunes lecteurs pour Oùkélé la télé et Les Deux moitiés de l’amitié...

Cette année, son livre vedette est La la langue qui raconte le voyage vers la parole, qu’elle a écrit avec sa fille Aliyah Morgenstern, linguiste. Dans ses livres, Susie Morgenstern traite de toutes sortes de thèmes : l’école, la famille, l’amour, la sexualité, la nourriture..., toujours avec humour, fantaisie, générosité et cet esprit de l’enfance qu’elle a su conserver.

Tous fidèles au festival

Mais ce n’est pas la seule professionnelle à apprécier ce festival. « L’idée est partie des écoles et m’a de suite séduit », explique Gérard Spinelli, l’initiateur de ce festival sur la commune. Un projet porté chaque année avec l’ensemble de la communauté éducative et à laquelle adhèrent de nombreux illustrateurs et libraires. Que ce soit la Librairie Jean Jaurès, temple niçois de la littérature jeunesse, les librairies De page en page ou Les Mandarins, les éditions Pourquoi viens-tu si tard qui publient chaque année les nouvelles des collégiens primées, mais aussi des dessinateurs et auteurs tels que Gilles Bachelet, Ronan Baden, Ramona Badescu, Theresa Brown, Rémi Courgeon, Pascal Lemaître, Amélie Jackowski ou encore Rascal, tous sont déjà venus plusieurs fois. Un festival qui donne envie d’ouvrir un livre... « C’est tout le but », expliquent encore les organisateurs.

Rendez-vous ce samedi à partir de 10 h !

- 10 h : inauguration officielle par le maire

- 10 h 30 : remise de prix du concours de nouvelles

- 10 h-18 h : halte-livres

« L’heure du conte »

- 10 h-18 h : atelier

« L’art de la fresque »

- 10 h-18 h : exposition « La Fabric »

- 14 h : remise de prix du Rallye-lecture

- 15 h 30 : spectacle

« Le Légendaire Yakikako » (1)

- 18 h : clôture du festival

Susie Morgenstern : « J’espère revenir encore longtemps fêter les livres à Beausoleil ! »

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct