“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Sur la contrefaçon, nous devons être vigilants

Mis à jour le 22/02/2018 à 05:06 Publié le 22/02/2018 à 05:06
Pour chaque prêt sur gage, Marjorie Charles vérifie l'authenticité des montres et bijoux.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Sur la contrefaçon, nous devons être vigilants

Dans la pièce ombragée, une lampe éclaire le bureau de Marjorie Charles.

Dans la pièce ombragée, une lampe éclaire le bureau de Marjorie Charles. Comme en plein jour. L'experte du Crédit municipal de Menton feuillette un ouvrage épais sur les montres de luxe. Et tente de mémoriser chaque nuance. Chaque taille. « Il faut repérer les subtilités des marques et des modèles. Nous devons vraiment être attentifs car les contrefaçons - qui sont nombreuses en Italie - sont de plus en plus réussies. »

Du coup, le Crédit municipal demande à chaque personne qui apporte une montre pour un prêt sur gage, de prouver l'authenticité par une facture ou une attestation délivrée par un bijoutier. « Nous avons besoin de la carte d'identité de chaque montre. C'est essentiel car un prêt sur gage peut conduire à une vente. Et dans ce cas, nous devons justifier le prix auprès de l'acheteur », précise Marjorie.

Pour les pierres précieuses ou l'or, l'estimation est plus évidente. « J'ai des outils qui me permettent de connaître la valeur d'un bijou comme le testeur de diamant, la pierre de touche et acide, la loupe ou la règle pour mesurer la taille des pierres… » Marjorie Charles vérifie ensuite la technique de fabrication, le poids de l'or, les poinçons, les pierres et diamants utilisés. Quotidiennement, l'experte se renseigne sur les cours de l'or et sur les ventes aux enchères dans le monde entier. « Car le prix d'un objet - signé d'une grande marque de luxe par exemple - peut changer très vite. »

À Menton, elle n'expertisera que les montres et bijoux de valeur. Pour tous les autres objets comme les sacs, les tableaux, les bronzes… il faudra se rendre au Crédit municipal de Nice.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.