“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Superyachts: le show peut commencer à Monaco

Mis à jour le 28/09/2016 à 05:06 Publié le 28/09/2016 à 05:06
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Superyachts: le show peut commencer à Monaco

Le 26e Monaco Yacht Show s'ouvre aujourd'hui sur le port Hercule. Au total, 127 superyachts seront exposés, ainsi que tout ce qui fait l'attrait de la grande plaisance. Il y aura même des hélicos...

L'Athena est un fameux trois-mâts, comme aurait chanté Renaud. Ce superyacht de 90 mètres, le plus long exposé dans le port Hercule à partir d'aujourd'hui - au bout du quai des Hirondelles -, est un somptueux bateau au design classique, fabriqué en 2004, truffé d'œuvres d'art dont des tableaux de Picasso. Loué un temps 500 000 dollars par semaine, il est aujourd'hui estimé à 62 millions d'euros.

Le Galaxy of Happiness est un autre superyacht amarré à Monaco, en l'occurrence au quai Rainier-Ier. Rien à voir avec le précédent : tout neuf, ce trimaran de 53 mètres au design résolument futuriste ressemble à s'y méprendre à un vaisseau spatial, vu d'en haut. Son prix n'est pas encore connu.

L'Athena et le Galaxy of Happiness sont deux des 127 superyachts qui feront le bonheur des visiteurs et clients du 26e Monaco Yacht Show, le plus grand rendez-vous au monde exclusivement dédié aux superyachts, comprendre les yachts de très grand luxe mesurant plus de 24 mètres.

Le salon s'ouvre aujourd'hui sur le port Hercule pour quatre jours de rêve et de business.

« Toys » de riches

Les acheteurs potentiels, très fortunés, et les amateurs de grande plaisance qui auront les moyens de s'offrir un ticket d'entrée à 150 euros - le prix est délibérément élevé puisque « ce n'est pas un salon grand public », précise Gaëlle Tallarida, la directrice du Mojanco Yacht Show - pourront admirer 127 palaces flottants. Mais pas seulement. Outre les habituels « tenders » - une quarantaine d'annexes de ces yachts sont aussi exposées -, les vendeurs de « toys » seront disséminés un peu partout sur la surface d'exposition. Les « toys », ce sont ces jouets de luxe dont regorgent les superyachts : sous-marins, surfs et paddles électriques, pédalos de luxe, jetskis et autres jetpacks pour voler au-dessus de l'eau…

Hélicos et voitures haut de gamme

Et comme si cela ne suffisait pas pour satisfaire les caprices des millionnaires et milliardaires, deux nouveautés viennent enrichir la 26e édition du MYS. D'une part, deux hélicoptères de la société Bell Helicopter, adaptés aux superyachts équipés d'un hélipad, seront exposés. Ou pour être précis, un véritable hélicoptère haut de gamme et la maquette à taille réelle et à la décoration intérieure authentique d'un appareil présenté comme l'un des plus chers du monde, à la pointe des innovations technologiques et du design. « Il est impressionnant, confirme Gaëlle Tallarida. Cet hélicoptère peut accueillir jusqu'à huit passagers. Totalement insonorisé, il est aménagé et décoré comme un jet privé. »

D'autre part, dans ce monde réservé à quelques privilégiés, les voitures de très haute gamme feront leur apparition au bout du quai Rainier-III. Dans ce « car deck », les visiteurs pourront s'offrir des Ferrari, Lamborghini, Rolls Royce, Bentley, Tesla, Centigon ainsi qu'une Upper Wish. Une quoi ? Une luxueuse voiture rallongée, là aussi avec un intérieur aux allures de jet privé, tout confort. Un modèle unique au monde.

Bienvenue dans un monde à part.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.