“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Superbes performances pour Monaco et un record à la clé

Mis à jour le 23/10/2017 à 05:24 Publié le 23/10/2017 à 05:24
Il manque des rameurs et rameuses mais le sourire est bien présent !

Il manque des rameurs et rameuses mais le sourire est bien présent ! J.B.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Superbes performances pour Monaco et un record à la clé

Dans une mer agitée, l'équipage monégasque garçon a remporté haut la main la régate de 32 kilomètres. Les filles sont arrivées à une très belle quatrième place

Quelques jours après les championnats du monde d'aviron de mer réussis à Thonon-les-Bains, la Société nautique de Monaco a décroché une nouvelle médaille, hier matin, à l'occasion de la 14e édition du Sanremo-Monaco. Confronté à onze autres bateaux, le quatre de couple Homme monégasque, composé de William Ader, Maxime Maillet, Mathias Raymond, Gaëtan Delhon et leur barreuse Solène Gobbi, a remporté la régate… et de loin !

Parcourant les 32 kilomètres en 2 h 20, ces derniers ont établi le nouveau record de la compétition (l'ancien était de 2 h 30) et ont placé les Allemands, deuxièmes, à 30 minutes ! Et dire que les conditions en mer n'étaient pas optimales…

« L'objectif de départ était le record, avouait Mathias Raymond. On a fait une course pleine. À Sanremo, c'était une houle bien formée avec des creux d'un peu plus d'un mètre. C'est impressionnant à ramer mais comme c'est constant, c'est plus facile pour nous de nous adapter. En revanche, du Cap-Martin à Monaco, les vagues étaient cassantes… Ça déferlait de partout ! En rajoutant la fatigue et l'usure, c'était la partie la plus compliquée. » Gaëtan Delhon confirmait : « On avait aussi le vent contre nous. Sur une mer plate, on aurait pu encore plus enterrer le record. On est une bande de copains, on voulait faire cette course et battre le record ensemble. C'est fait ! »

Sur une course de 32 kilomètres, il faut également composer avec les petits soucis physiques.

Belle performance des filles !

« Jusqu'à Menton, c'était ramable à cadence suffisamment haute. Après, il y avait la soif, la faim et le mal de dos qui se rajoutaient aux grosses vagues. Les derniers kilomètres, il a fallu se les gagner ! » racontait Maxime Maillet, vite rejoint par William Ader : « A l'arrivée, il y avait beaucoup de soulagement mais aussi de douleur. Un mélange d'acidité dans l'estomac combiné à la joie. On est contents d'avoir gagné mais on est rincés ! »

La matinée s'est terminée en beauté pour la Société nautique, puisque le quatre de couple Femme emmené par Mélanie Delval, Kristina Fortuna, Clara Stefanelli, Carla Maillet et Samantha Gobbi, se classait à une très belle quatrième place (2h57m38s), échouant à seulement 19 secondes de la dernière marche du podium conquise par les Italiens de Sanremo. « Nos filles ont fait une très belle performance. J'étais persuadé qu'elles étaient sur le podium, affirmait Daniel Fauché, l'entraîneur monégasque. Les garçons ont dominé de la tête et des épaules, même presque trop facilement. Pour nos deux équipages, ce sont des performances exceptionnelles. C'est dans la continuité des championnats du monde, c'est très bien. »

Le mot de la fin revenait à Henri Doria, président de la Fédération monégasque d'aviron, sur la spécificité de cette régate : « Les conditions particulières rendent les performances encore plus belles, c'était du véritable aviron de mer. Sanremo-Monaco, c'est la Côte d'Azur, passer de l'Italie à Monaco avec la France… Et puis, la Méditerranée, c'est quelque chose de particulier. » C'était encore plus vrai dimanche matin !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.