“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Stockholm, Francfort, Hanoï et Beijing en ligne de mire

Mis à jour le 08/02/2018 à 05:02 Publié le 08/02/2018 à 05:02
« Le prince est la locomotive de nos plus grands succès. »

« Le prince est la locomotive de nos plus grands succès. » Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Stockholm, Francfort, Hanoï et Beijing en ligne de mire

Quelque 300 dirigeants monégasques ont été invités au « Rendez-vous des adhérents » du Monaco Economic Board. Le président Michel Dotta leur a dévoilé le programme de l'année

Michel Dotta aurait bien aimé clôturer ce 31e Rendez-vous des adhérents en célébrant au champagne la 2e étoile de Marcel Ravin, le chef du Blue Bay. Mais le jury du Guide Michelin en aura décidé autrement. « C'est incroyable mais il ne l'a pas eue, se désole le président du Monaco Economic Board. Ce n'est que partie remise pour l'année prochaine. »

Mardi soir, au Monte-Carlo Bay, Michel Dotta a réuni quelque 300 dirigeants monégasques pour jeter un œil sur la multiplicité des événements organisés en 2017 - « 51 opérations à Monaco et à l'étranger contre 43 en 2016 », dont six missions économiques contre trois en 2016, ce qui constitue « un record ».

Entre mai et octobre, au rythme d'un tour operator, l'équipe du MEB a conduit des délégations de chefs d'entreprise de la Principauté à Bratislava (Slovaquie), Chisinau (Moldavie), Tel Aviv (Israël), Astana (Kazakhstan), Tunis (Tunisie) et Moscou (Russie). Souvent, dans le sillage d'une visite officielle dans ces pays du prince Albert II, « comme toujours locomotive de nos plus grands succès », a souligné Michel Dotta.

De ces périples, le président du MEB retient notamment les liens très forts qui se sont noués avec Israël à l'occasion du voyage dans la capitale mondiale des startups. Une entreprise israélienne fait ainsi partie des incubés de MonacoTech. Et de faire deux annonces : « Nous devrions accueillir une délégation israélienne à Monaco en 2018 ou 2019 » ; « Une association Monaco Friends of Israël verra le jour prochainement et nous permettra de développer les initiatives à destination de la Start Up Nation ».

Culture et business

Autre enseignement qui sera d'ailleurs renforcé cette année : la synergie entre culture et business. À Moscou, « nous avons emmené notre délégation au Bolchoï, où les Ballets de Monte-Carlo se produisaient. Après le spectacle, un cocktail de networking s'est avéré très efficace pour nos entreprises », note Michel Dotta.

Ce mélange harmonieux se renouvellera cette année à Beijing, du 3 au 6 septembre, en marge de l'inauguration par le souverain de l'exposition « Princes et princesses de Monaco » du Grimaldi Forum, qui sera installée dans la Cité Interdite.

Auparavant, des délégations de dirigeants monégasques auront été amenées à Stockholm (26-28 mars) et Francfort (12-14 juin), avant une autre destination lointaine, Hanoï (7-8 novembre).

Et c'est sans compter la pléiade d'autres opérations qui seront encore menées cette année. Que ce soit à Monaco avec les Rendez-vous des adhérents, conférences économiques, accueils de délégations étrangères et les Trophées de l'Eco - en partenariat avec le groupe Nice-Matin -, ou à l'étranger, comme les prospections d'investisseurs au Royaume-Uni, en Suisse, en Italie, à Singapour et à Dubaï, « des destinations que nous ciblons tout particulièrement », souligne le président du MEB.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.