“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Stéphane Valeri rend visite aux aînés

Mis à jour le 30/01/2019 à 05:18 Publié le 30/01/2019 à 05:17
« Il est de notre devoir, et nous nous y employons sans relâche, de transmettre aux générations futures un pays aussi prospère et solidaire que celui qui nous a été légué par nos parents.»

« Il est de notre devoir, et nous nous y employons sans relâche, de transmettre aux générations futures un pays aussi prospère et solidaire que celui qui nous a été légué par nos parents.» Conseil national

Stéphane Valeri rend visite aux aînés

Quinze élus Primo !

Quinze élus Primo ! sont venus saluer, autour du président du Conseil national Stéphane Valeri, tous les résidents et patients du Cap Fleuri, de la Résidence A Qietüdine, de la Fondation Hector-Otto ou encore du Centre de gérontologie clinique Rainier-III et du Centre Speranza.

« C’est un réel plaisir, chaque année, de présenter nos vœux les plus chaleureux à nos aînés en allant à leur rencontre dans les différents établissements dans lesquels ils sont hébergés. Le lien social privilégié qui nous unit est essentiel à Monaco. Il est de notre devoir de l’entretenir mais surtout de le renforcer », a souligné la vice-présidente Brigitte Boccone-Pages.

À l'occasion de ces différentes visites, le président Stéphane Valeri a tenu à leur exprimer, au nom de l'ensemble des élus, sa reconnaissance : « Notre Principauté est dotée d’un modèle économique et social des plus performants qui nous permet, notamment, de bénéficier de maisons de retraite de qualité, avec un personnel bien formé et compétent, qui réalise un travail formidable tout au long de l’année. C’est pour toutes ces raisons qu’il est de notre devoir, et nous nous y employons sans relâche, de transmettre aux générations futures un pays aussi prospère et solidaire que celui qui nous a été légué par nos parents. »


La suite du direct