“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Stella Almondo lauréate au concours Jeune Chopin

Mis à jour le 18/10/2018 à 05:13 Publié le 18/10/2018 à 05:12
La jeune Monégasque a séduit les juges par « son toucher, sa sensibilité et sa musicalité ».

La jeune Monégasque a séduit les juges par « son toucher, sa sensibilité et sa musicalité ». DR

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Stella Almondo lauréate au concours Jeune Chopin

La Monégasque a décroché un prix, hier, à un concours de piano réunissant, en Suisse, quelques-uns des meilleurs jeunes pianistes du monde. Cette récompense va lui ouvrir bien des portes

Un rêve éveillé. Voilà ce que vit Stella Almondo depuis hier. Dans l'après-midi, cette jeune Monégasque de 12 ans a obtenu l'un des trois prix décernés à de jeunes virtuoses internationaux lors du concours international de piano « Jeune Chopin » à Martigny, en Suisse.

Quelques secondes avant la proclamation des résultats, Stella et sa maman, Nathalie Bijou, sont assises dans l'auditorium de la Maison de la musique, où se sont succédé tous les candidats depuis lundi. C'est dans cette même salle que Stella, lundi, a interprété quatre morceaux de Frédéric Chopin - son idole avec Michael Jackson (lire notre édition d'hier). Un libre et trois imposés. Stella avait choisi la Fantaisie Impromptu. Un choix prémonitoire, comme la jeune fille le découvrira dans quelques minutes.

Une juge : « Tu as compris Chopin »

Quatre membres du jury montent sur la scène. Ils vont commencer par la catégorie 1, celle des moins de 12 ans. Dix candidats sont en lice, parmi lesquels de talentueux pianistes asiatiques. Nathalie et Stella se serrent la main très fort. La proclamation des résultats commence : « Stella Almondo, premier prix de distinction », entendent-elles.

« C'était incroyable, s'enflamme Nathalie Bijou. Stella s'est levée, tout le monde l'applaudissait, elle pleurait. Je crois qu'elle n'a pas compris tout de suite ce qu'il se passait… »

La maman, aussi fière qu'émue, n'en revient toujours pas : « C'est fou, les concurrents étaient de très haut niveau. Mais Stella a réalisé sa plus belle prestation lundi. » Les juges, sans doute plus objectifs que la maman, en ont pensé de même en désignant quatre lauréats sur les dix plus jeunes candidats de l'épreuve. Ont ainsi été décernés un premier prix, un second prix et deux prix de distinction ex æquo. C'est ce dernier qu'a reçu Stella Almondo.

À l'issue de la proclamation des résultats, les juges sont allés féliciter la jeune Monégasque. Ils ont également commenté avec elle sa prestation, lui expliquant ce qui avait plu au jury et ce sur quoi elle devrait travailler. En résumé, Stella a séduit par sa musicalité et devra travailler sa technique. « Les juges lui ont dit qu'ils avaient aimé son son, son toucher, sa sensibilité et sa musicalité, rapporte Nathalie Bijou. Ewa Poblocka, la juge polonaise, a ajouté : "Tu comprends ce que tu joues, ton interprétation est très juste, tu as vraiment compris Chopin".»

Un concert bientôt à Monaco

Et maintenant ? « C'est clairement le début de sa carrière », estime sa maman, persuadée que tout va partir de là, de cette petite commune de Suisse. Déjà, Stella Armondo va remonter sur cette même scène de la Maison de la musique de Martigny demain soir, pour participer au concert des lauréats 2 018 du concours Jeune Chopin. Elle va interpréter la Fantaisie Impromptu de Chopin, morceau qui a contribué à obtenir son prix.

Et demain soir, après une remise des prix officielle à Martigny, direction Genève. Même concert des lauréats, même Fantaisie, mais sur une autre scène et devant un autre public.

Les choses pourraient ensuite aller très vite. Stella a déjà été invitée à jouer en Russie avec un orchestre, et en Allemagne en format récital. Mais ce n'est pas tout. L'adolescente, qui vit aujourd'hui à Cannes, rêvait ardemment de jouer chez elle, à Monaco. Celle qui adore son pays et se déclare si fière de le représenter en France et à l'étranger devrait voir cet autre rêve bientôt s'exaucer. « Nous avons déjà reçu plusieurs propositions, confie la maman. Vous pourrez bientôt l'entendre jouer en Principauté. »

Stella vit un rêve éveillé, disait-on.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.