Rubriques




Se connecter à

Special Olympics : champions du monde de tennis !

Lors des championnats du monde de tennis Special Olympics qui se sont déroulés en fin d'année dernière à Saint-Domingue, en République dominicaine, 387 joueurs sont venus des cinq continents.

Publié le 07/01/2019 à 05:14, mis à jour le 07/01/2019 à 05:14
De l'or pour les trois tennismen Special Olympics Monaco.	(DR)
De l'or pour les trois tennismen Special Olympics Monaco. (DR)

Lors des championnats du monde de tennis Special Olympics qui se sont déroulés en fin d'année dernière à Saint-Domingue, en République dominicaine, 387 joueurs sont venus des cinq continents. Les tennismen de Special Olympics Monaco ont brillamment défendu les couleurs monégasques pour leur première participation à ces championnats du monde.

Les trois joueurs monégasques se sont qualifiés en demi-finale très aisément et n'ont laissé aucune chance à leur adversaire en finales.

Christophe Mateu (division 2, plus de 35 ans), écarte l'Américain 4/0 - 4/0 et devient champion du monde face à un Bolivien (4/1-4/2).

 

Steve Demaria (division 1, plus de 35 ans) se retrouve en demi-finale face au champion du monde en titre, le redoutable brésilien et l'emporte 4/0 - 4/0. Sa finale est impériale face au Costaricain : 4/1-4/0. Il devient ainsi champion du monde.

Jody Onnis (division 1, moins de 35 ans) domine le Costaricain 4/1 - 4/0 et ne se laisse pas impressionner par son adversaire américain en finale : 5/4 (TB) 10/8 4/0.

Il remporte l'or.

En double messieurs, Steve Demaria et Jody Onnis dominent les Cubains et l'emportent 4/0 - 4/0. En finale, ils savourent leur victoire face au Salvador.

 

Un beau présage pour ces tennismen qui se rendront, en mars aux prochains Jeux mondiaux d'été à Abou Dhabi, accompagnés de toute la délégation monégasque.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.