Rubriques




Se connecter à

Solutions anti-bouchons, bowling à Cap-d'Ail, logements pour les Enfants du pays... ça fait l'actu à Monaco

Au cours de la première séance budgétaire du Conseil national, le ministre d’État a confirmé l’avènement de plusieurs dossiers pour trouver des solutions à la mobilité. Et évoqué la destruction prochaine du Ni-box

Joëlle Deviras Publié le 16/10/2021 à 11:06, mis à jour le 16/10/2021 à 11:45
Deux parkings de dissuasion sont prévus à l’Est de Monaco. Cyril Dodergny

Les transports… C’est le sujet récurrent des séances publiques au Conseil national. « Le marronnier », comme le disent les journalistes dans leur jargon. Quelle solution pour éviter les bouchons et lutter contre la pollution ?

Gouvernement et Conseil national ont longuement évoqué la question de la « mobilité » en ouverture des séances publiques du Conseil national. Qui est « intimement liée au cadre de vie et à l’attractivité de Monaco », pour reprendre les propos du ministre d’État, Pierre Dartout.

Des bus gratuits
au printemps 2022 ?

 

Alors que l’État constate une diminution du nombre de voyageurs dans les bus de la Compagnie des autobus de Monaco (CAM), gouvernement et Conseil national imaginent une opération séduction en 2022 avec un test proposant la gratuité des bus. « Nous pourrions l’envisager pour les mois d’avril et de mai 2022, mois comportant les principaux événements sportifs annuels qui génèrent des problèmes de circulation, lance Stéphane Valeri. Je vous confirme que nous sommes favorables à la gratuité et que nous souhaitons également augmenter la fréquence de passage des bus sur les différents réseaux pour augmenter leurs capacités ainsi que la qualité de service pour les usagers et donc l’utilisation de ce mode de déplacement. Ce qu’il faut c’est limiter le temps d’attente du bus pour l’usager, même s’il faut bien sûr également agir sur les paramètres du temps de parcours. »

Le ministre d’État confirme que ce test « sera effectué pendant plusieurs semaines, sur l’ensemble du réseau, à une période représentative d’une activité normale de la Principauté (...).»

Par ailleurs, les bus seront progressivement électriques. Le calendrier du gouvernement prévoit « de remplacer d’ici 2025 les 35 bus circulant quotidiennement sur les lignes », a précisé Pierre Dartout.

Davantage de trains
en 2025

Mais la mobilité est une problématique qui dépasse les frontières monégasques, notamment en raison des trajets quotidiens des salariés.

Le Conseil national a sollicité le ministre pour accroître la desserte ferroviaire, clé d’une circulation fluide et durable des salariés. « Dès 2025, dans le cadre de l’ouverture à la concurrence, ce sont 63 TER par jour et par sens qui sont prévus, contre 47 par jour et par sens en 2021, note Pierre Dartout. Cela permettra ainsi d’atteindre 4 TER par heure et par sens tout au long de la journée, et pas seulement aux heures de pointe. »

 

Deux parkings
de dissuasion à l’Est

Les réponses à apporter à la problématique des transports étant multiples, l’État planche depuis longtemps sur l’alternative qu’offrent les parkings de dissuasion. « Des études géotechniques sont en cours afin de confirmer la possibilité de créer un parking au niveau de l’échangeur Saint-Roman, souligne Pierre Dartout. Un autre site, à l’emplacement du parking sous les tennis, est en outre envisagé. Côté ouest, le projet de parking-relais à la Brasca, associé à une liaison expresse vers l’îlot Charles III, a été inscrit dans le Plan local d’urbanisme de la Métropole Nice Côte-d’Azur approuvé le 25 octobre 2019, suite aux échanges entre le gouvernement et cette Métropole. »

Et pour combiner et rationaliser toutes les offres de transport, le gouvernement passe de cinq à deux le nombre d’applications rassemblant toutes les informations pour l’usager, hors relation avec l’Administration : « Monapass » pour la mobilité et « Yourmonaco ».

Mais attention de ne pas utiliser le smartphone au volant...

Un bowling à Cap-d'Ail

La Villa Les Lucioles pour les Enfants du Pays

« Le gouvernement confirme son souhait, en concertation avec le Conseil national, de réaliser une opération leur étant exclusivement destinée, explique Pierre Dartout. Les réflexions ont été initiées. Nous avons identifié une localisation sur l’emprise de la Villa « Les Lucioles ». Les échanges pourront avoir prochainement lieu pour arrêter ce site et définir le montage le plus approprié. » Et Stéphane Valeri de rajouter : « Pour mener à bien ce projet sans perdre plus de temps, le Conseil national soutient l’idée de la création d’une société foncière d’État qui finance l’opération par la vente d’une partie des appartements, ce qui nous permettra de dupliquer ce modèle d’opération sur d’autres biens acquis par l’État. Sur ce point, nous n’avons, à ce jour, toujours pas reçu de réponse claire de la part du gouvernement, alors que nous l’attendons depuis de nombreux mois. Nous devons passer des bonnes intentions à l’action. »

Pierre Dartout explique alors : « La Villa Les Lucioles est un emplacement adapté. Jean Castellini réfléchit sur le montage. »

Le Ni-box détruit,
un bowling à Cap-d’Ail

« Dans la perspective de la démolition du « Ni-Box », un lieu de réimplantation a été identifié au rez-de-chaussée de la ZAC Saint-Antoine à Cap-d’Ail (côté Marquet), à proximité immédiate de Monaco. Un appel à manifestation d’intérêt sera très prochainement publié, en vue de sélectionner le futur exploitant », a expliqué Pierre Dartout.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.