“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Solenne et Anna, gazelles en route pour le Maroc

Mis à jour le 19/03/2016 à 05:10 Publié le 19/03/2016 à 05:10
La brune Anna et la blonde Solenne se lancent à l'assaut du désert marocain ce samedi.

La brune Anna et la blonde Solenne se lancent à l'assaut du désert marocain ce samedi. Michaël Alesi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Solenne et Anna, gazelles en route pour le Maroc

La blonde Solenne et la brune Anna prennent le départ aujourd'hui du Rallye Aïcha des Gazelles. Juste avant de quitter Monaco pour le Maroc, elles ont évoqué cette aventure

Ca y est, c'est le grand départ. Après un an de boulot, de recherche de fonds, de coups de fils, de dossiers de sponsoring, Solenne Campus et Anna Cray prennent le départ du 26e Rallye Aïcha des Gazelles aujourd'hui à bord de leur 4X4 sous le nom «team Carabosse» (pensez «car à bosses»). Le véhicule, plein à craquer de vêtements, de jouets et d'éléments d'hygiène va partir de la Promenade des Anglais à Nice aux côtés des 162 autres équipages participants. Au-delà de l'aspect aventure, la compétition a un côté caritatif puisque les participantes (c'est une compétition exclusivement féminine) vont distribuer du matériel dans les villages marocains qu'elles vont traverser.

30000 euros de fonds

Solenne, la niçoise, travaille à Monaco depuis plusieurs années au sein de l'entreprise Dietsmann. Cette dernière a été la première à sponsoriser les filles. « Lorsque nous avons décidé de nous lancer, nous avons commencé par chercher de l'aide du côté de nos employeurs (Anna, l'Avignonaise, est commissaire aux comptes, Nldr). Ils ont tout de suite adhéré alors cela nous a motivé encore plus !» détaille Solenne.

Ensuite, il leur a fallu près d'un an pour rassembler les 30000 euros nécessaires pour pouvoir prendre le départ du Rallye Aïcha des Gazelles. Entre la location du 4X4 et le matériel, l'addition grimpe vite. « Nous avons même organisé une tombola, des ventes de vêtements et de chaussures pour trouver de l'argent », précise Anna.

Et ensuite, il a fallu se préparer physiquement, prendre des cours de mécanique car une fois dans le désert, les demoiselles vont devoir se débrouiller. Changer une roue, utiliser une plaque de désensablage, vérifier les niveaux et la pression des pneus... ce sera à elles de gérer les menues réparations en cours de route. Mais le soir, elles pourront confier leur véhicule aux mécaniciens du rallye. Si elles font appel à eux en cours de journée, ce sont des points en moins !

A l'azimut

Les jeunes femmes ont du également se familiariser avec le maniement de la boussole. Car ce sera leur seul instrument de guidage. Cartes et GPS restent en France. Le but de la compétition est de parcourir les étapes en parcourant le moins de kilomètres possibles, ce n'est pas une course de rapidité. Il leur faudra donc préparer l'itinéraire chaque matin soigneusement pour contourner les obstacles sans s'engager dans de longs détours.

La pilote, c'est Anna ; la copilote et navigatrice, Solenne. « Mais nous prévoyons d'échanger les rôles de temps en temps.» Heureusement, l'aventure elles connaissent puisqu'elles ont déjà bourlingué ensemble : « Nous avons fait des road-trips en Autriche, en Italie et en Espagne», confie Solenne.

En plus, elles se connaissent très bien : « Nous avons fait nos études d'expert-comptable ensemble. Nous nous sommes rencontrées il y a 8 ans alors nous savons que nous nous entendrons bien pendant le voyage, il ne devrait pas y avoir de surprises», s'amuse Anna. Pas de surprises dans leur entente, en revanche il n'en sera sûrement pas de même pour le parcours. Bonne route, et rendez-vous dans moins de dix jours.

Le coffre est rempli de vêtements et jouets qu'elles distribueront sur place.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.