“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soirées au château : cinq concerts de classique et de jazz

Mis à jour le 27/07/2018 à 05:10 Publié le 27/07/2018 à 05:10
Romain Leleu, Manu Katché et Le trio Golberg.	(DR

Soirées au château : cinq concerts de classique et de jazz

roquebrune-cap-martin

Les mélomanes peuvent d'ores et déjà réserver leur(s) soirée(s) au château ! Auprès de l'Office d'animation touristique organisateur de cet événement. Cette année, la programmation fera le grand écart entre trois soirées classiques et deux de jazz. Pour rappel, les concerts se dérouleront en plein air sur le Parvis Rainier III au château des Lascaris. Un haut lieu culturel qui donne toute sa dimension à des moments artistiques bien souvent magiques. La baie monégasque illuminée en fond de scène apportant sa petite touche de magie supplémentaire. Le démarrage de l'édition 2018 est évidemment du pur bonheur pour Jean-Louis Dedieu, adjoint à la culture, qui se produira également avec les Solistes de Monte Carlo le 9 août.

Paul-Imbert créateur des soirées au château

«Il faut souligner l'éclectisme de la programmation», souligne Patrick Césari, l'édile roquebrunois, «Du classique avec le trio Golberg et l'ensemble Calliopée pour la première fois sur le parvis. Il faut aussi parler de la participation exceptionnelle de Manu Katché et le retour du trompettiste Romain Leleu qui nous avait enchantés l'année dernière». La scène roquebrunoise est d'ailleurs une terre de stars puisque de grands musiciens s'y sont produits. «Je pense à Alexandre Lagoya, Maxime Vengerov, Yuri Bashmeth, Brigitte Engerer ou encore Richard Galliano», souffle Jean-Louis Dedieu. Un beau «palmarès» qui fait la fierté des organisateurs. «Les soirées existent depuis plus de 38 ans, elles ont été créées par Paul Imbert, ancien maire adjoint», ajoute l'adjoint à la culture qui n'oublie pas ses pairs. Maintenant, que la musique commence !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct