“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Six à la suite pour Maurer au Red Bull X-Alps

Mis à jour le 27/06/2019 à 10:14 Publié le 27/06/2019 à 10:14
Le Suisse Chrigel Maurer a survolé Monaco mardi soir avant de franchir la ligne d’arrivée symbolique au large de Roquebrune-Cap-Martin.

Le Suisse Chrigel Maurer a survolé Monaco mardi soir avant de franchir la ligne d’arrivée symbolique au large de Roquebrune-Cap-Martin. Red Bull

Six à la suite pour Maurer au Red Bull X-Alps

Le Suisse Chrigel Maurer a remporté mercredi soir son 6e Red Bull X-Alps consécutif à Monaco.

Le Suisse Chrigel Maurer a remporté mercredi soir son 6e Red Bull X-Alps consécutif à Monaco. Partis de Salzbourg (Autriche) le 16 juin, les concurrents ont parcouru 1 138 km sur terre et dans les airs lors de ce raid à pied et en parapente. Mercredi, l’arrivée officielle de la course a été jugée à Peille dans une chaleur étouffante. Une canicule sans précédent durant l’épreuve qui a contraint Chrigel Maurer à boucler les 50 derniers kilomètres de l’épreuve, à pied, par une température de 35,5 degrés.

Tempête de neige et canicule

Largement en tête de la course, le Suisse a pu prendre le temps de se rafraîchir à la fontaine de La Turbie et même d’y savourer une glace. Épuisé au franchissement de la ligne, Maurer, 36 ans, a déclaré : « Mon corps a bien fonctionné, mon équipe a bien travaillé pour que je puisse courir vite. Et je suis très heureux d’être ici. Cest une sensation géniale. »

Si le chrono s’est arrêté à 9 jours, 3 heures, 6 minutes et 11 secondes, la victoire de Maurer n’a été validée qu’après un dernier vol symbolique au-dessus de Monaco, avant un atterrissage sur une barge gonflable au large de Roquebrune-Cap-Martin.

Hier soir, le Français Maxime Pinot a, à son tour, atterri dans la Méditerranée après avoir franchi la ligne après 9 jours et 21 heures de course dantesque, entre tempête de neige et grosse chaleur.

L’Azuréen Benoît Outters, pompier de la caserne Bon Voyage à Nice, tenait la corde pour monter sur le podium, talonné de très près par l’Autrichien Gushlbauer. 32 athlètes représentant 20 nations sont engagés.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct