Rubriques




Se connecter à

Siphons culinaires, cigarettes électroniques, Thermomix... Ces objets du quotidien qui peuvent être dangereux

Hormis les robots ménagers, les siphons culinaires et les cigarettes électroniques représentent un danger au quotidien pour leurs utilisateurs. L’action de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) veille au grain.

La rédaction Publié le 24/09/2021 à 13:08, mis à jour le 24/09/2021 à 13:31
En 2017, plusieurs accidents ont eu lieu, liés à l’explosion de ces accus dans les cigarettes électroniques. Photo François Baille

Les robots ménagers ne sont pas les seuls à faire des dégâts et/ou des victimes.

Les siphons culinaires, utilisés notamment pour faire de la crème chantilly ou des mousses en injectant du gaz dans la préparation, ont été mis en cause dans de nombreux accidents depuis une dizaine d’années, dont des explosions. L’une d’elles a tué une blogueuse en juin 2017 dans le Haut-Rhin.

En cause, les fabricants qui avaient, pour satisfaire la forte demande des acheteurs, développé des gammes de produits à petits prix en jouant sur la qualité des matériaux, le processus de fabrication et les autocontrôles pour réduire les coûts.

L’action de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) et la parution de nouvelles normes sur ces articles culinaires participent à l’amélioration du marché. Ainsi des campagnes d’information du public sur les risques potentiels ont été menées ainsi que des rappels de produits (plus de 200.000 concernés). De nouveaux accidents se sont produits, essentiellement du fait de siphons anciens, détenus par les consommateurs.

Vapoteurs

Vous vapotez? Attention, à la batterie de votre e-cigarette n’importe où. En 2017, plusieurs accidents ont eu lieu, liés à l’explosion de ces accus. Ils ont entraîné une vaste enquête européenne de surveillance du marché, menée en 2019 dans dix États de l’Union. Dix des quatre-vingt-douze batteries analysées présentaient une non-conformité à la norme en vigueur.

 

La cigarette électronique reste dans le viseur des autorités, car cinq nouveaux accidents en 2019 et trois en 2020 ont été causés par l’explosion des chargeurs, principalement lorsqu’elles étaient, chargées ou non, dans une poche de vêtement ou un sac.

Un travail de réflexion et la conduite de nouveaux tests exploratoires ont été entrepris. La DGCCRF rappelle en tout état de cause, quel que soit le modèle utilisé, qu’il y a des précautions à prendre concernant les batteries portables, et notamment celle des e-cigarettes (ne pas les transporter dans une poche et d’une façon générale sans étui de protection, éviter tout contact avec des pièces métalliques (clés, pièces de monnaie) ou des liquides, les stocker dans un boîtier ou un étui isolant, éviter les chocs ou l’exposition à des sources de chaleur, les remplacer en cas de surchauffe inhabituelle, utiliser un chargeur adapté au modèle auquel il est destiné et respecter les instructions fournies, ne pas laisser les batteries en charge trop longtemps ou sans surveillance, ndlr).

Les consommateurs peuvent signaler un problème à la DGCCRF sur n’importe quel produit via le site SignalConso.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.