Sexe, magouilles et coups tordus à La Turbie

Quatre-vingts personnes se sont rendues à la salle polyvalente, samedi soir, pour assister à une soirée théâtrale offerte par la Ville aux Turbiasques.

Article réservé aux abonnés
Marie-Evelyne Colonna Publié le 04/03/2016 à 05:09, mis à jour le 04/03/2016 à 05:09
Evelyne Tonelli (Ludivine Maurin), Chantal Bellinzona (Charlotte), Bernard Vanony (Philippe Maurin) et Sandrine Giovannone (Alexia) ne se font aucun cadeau une fois le lancement des hostilités engagé par le député Bourgnarol (Yves Grancher).
Evelyne Tonelli (Ludivine Maurin), Chantal Bellinzona (Charlotte), Bernard Vanony (Philippe Maurin) et Sandrine Giovannone (Alexia) ne se font aucun cadeau une fois le lancement des hostilités engagé par le député Bourgnarol (Yves Grancher). M.-E.C.

Quatre-vingts personnes se sont rendues à la salle polyvalente, samedi soir, pour assister à une soirée théâtrale offerte par la Ville aux Turbiasques. Sur scène, les cinq comédiens, « Les fous du château », jouaient « Les coups tordus » de Pierre Sauvil, sur une mise en scène de Stan Liebel.

Ministre des Finances, Philippe Maurin part en week-end avec son épouse, Ludivine, son assistante Alexia, jeune Énarque, et sa conseillère en communication, Charlotte, pour un week-end tranquille et studieux. L'arrivée surprise de Victor Bourgnarol, député sans morale ni scrupules, provoquera un chambardement comme on les aime dans les comédies. Chacun des protagonistes jouera son coup tordu… Chantages, comptes off-shore, travaux surfacturés et autres magouilles liées à des pratiques politiques douteuses, le tout agrémenté de quelques frasques extraconjugales donneront l'occasion de rebondissements successifs et feront le bonheur des spectateurs. Parmi eux, le maire, son épouse et d'autres élus n'ont pas boudé leur plaisir.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.