“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Seulement 10 à 15 % des épaves ont été retrouvées

Mis à jour le 25/03/2017 à 05:09 Publié le 25/03/2017 à 05:08
Erick Surcouf, descendant du célèbre corsaire malouin, cherche depuis quarante ans des trésors engloutis.

Erick Surcouf, descendant du célèbre corsaire malouin, cherche depuis quarante ans des trésors engloutis. Alberto Colman

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Seulement 10 à 15 % des épaves ont été retrouvées

Chercheur de trésors depuis près de quarante ans, Erick Surcouf, descendant du corsaire malouin du même nom, vient d'être l'invité du Monaco Press Club. Entretien

Le goût de l'aventure se transmettrait-il par les gènes ? Après Robert Surcouf, célèbre « roi des corsaires » de Saint-Malo sous Napoléon-Ier, son arrière-arrière-arrière-petit-neveu parcourt les mers à la recherche de trésors engloutis. Au Yacht-club de Monaco, Erick Surcouf vient d'être l'invité du Press Club. Un entretien passionnant avec celui qui a fait de ses rêves son unique occupation depuis près de quarante ans.

Conseiller en archéologie sous-marine privée, il a signé des licences de recherche avec sept gouvernements différents, aux Caraïbes, en océan Indien et en mer de Java, et découvert une dizaine d'épaves à trésors (galions espagnols, caraques portugaises, navires des compagnies des Indes orientales hollandaises, anglaises et françaises, navires pirates et jonques chinoises), ainsi que quelques caches terrestres de magots de pirates.

Rencontre avec un chercheur de trésors.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.