“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Semaine intense et intensive au Monaco Dance Forum

Mis à jour le 26/12/2018 à 11:44 Publié le 15/12/2018 à 11:44
Le Monaco Dance Forum a ouvert le festival avec Daphnis et Chloé, pièce créée par Jean-Christophe Maillot à l'occasion du centenaire des Ballets Russes et donnée, ici, salle Garnier, dans le cadre d'un hommage à Nijinsky.

Le Monaco Dance Forum a ouvert le festival avec Daphnis et Chloé, pièce créée par Jean-Christophe Maillot à l'occasion du centenaire des Ballets Russes et donnée, ici, salle Garnier, dans le cadre d'un hommage à Nijinsky. Marie-Laure Briane

Semaine intense et intensive au Monaco Dance Forum

Le festival qui se poursuit jusqu'à dimanche offre un tableau exceptionnel sur l'art chorégraphique d'aujourd'hui. Diversité, profusion. Entre tradition et modernité

C'est impressionnant de constater à quel point Monaco a un public chorégraphique curieux, fidèle et assidu. Dans la profusion des propositions culturelles et récréatives de décembre, tous les spectacles du Monaco Dance Forum affichent complet jusqu'à demain.

En huit jours, ce sont six mille places distribuées entre le Grimaldi Forum, le Théâtre des Variétés et la salle Garnier (ceci sans compter les workshops, colloques et autres projections audiovisuelles).

Pourtant, la programmation n'est pas particulièrement « grand public ». Des créations, des danses d'inspiration traditionnelle, un grand spectacle grec très atypique… Autant de propositions originales qui savent éveiller la curiosité. Peut-être d'abord...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct