“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Sécurité routière : des élèves sur la bonne voie

Mis à jour le 11/02/2019 à 10:23 Publié le 11/02/2019 à 10:23

Sécurité routière : des élèves sur la bonne voie

Les 29 élèves de CM2 de La Turbie, réunis la semaine dernière dans la salle polyvalente, ont effectué leur première séance de formation à la sécurité routière.

Les 29 élèves de CM2 de La Turbie, réunis la semaine dernière dans la salle polyvalente, ont effectué leur première séance de formation à la sécurité routière. Ils ont inauguré un nouveau dispositif de formation, très concret : il s’agissait d’effectuer, à vélo, un parcours parsemé de panneaux divers, passages piétons et autres feux tricolores, et de terminer par un gymkhana.

Sur le parcours, des camarades jouent les piétons et participent à d’autres difficultés : ici, le cycliste doit tourner sa tête, à gauche, vers l’arrière, tout en roulant, pour lire sur un panneau un nombre que venait d’y inscrire une camarade. « C’est pour les habituer à prendre la bonne attitude avant de tourner à gauche », explique Christophe Duplan, le policier municipal chargé, depuis de nombreuses années, de la formation à la sécurité routière des petits Turbiasques. Là, le cycliste doit taper dans la main d’une camarade postée au bord du parcours. « C’est pour les habituer à tendre la main pour indiquer qu’ils vont tourner », ajoute le policier.

Evaluation en mai

Cette séance d’éducation a été reproduite vendredi dernier, et le sera encore au cours de deux autres matinées en mai. Entre-temps, Christophe sera intervenu dans la classe, pour une matinée complète dédiée à la théorie de la sécurité routière.

La dernière séance de tests de mai donnera lieu à une évaluation. L’enfant qui obtiendra la meilleure note participera à la finale régionale.

Il semblerait que les enfants aient un petit bout de chemin à parcourir d’ici là. Certains ont encore du mal à simplement tenir sur le vélo.

Ce qui donne d’autant plus de valeur à cette initiative de la ville de La Turbie qui a fait l’acquisition du matériel pédagogique pour le parcours ainsi que de 4 vélos et casques. Ou plutôt de 3 vélos car, Décathlon Monaco a choisi de soutenir cette initiative et offert le 4e vélo.

Une séance gymkhana s’impose pour apprendre la maîtrise du vélo et à éviter les obstacles.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct