“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Sécurité draconienne au Monaco Yacht Show

Mis à jour le 24/09/2016 à 05:07 Publié le 24/09/2016 à 05:07
C'est là, à l'entrée du port Hercule, entre les deux digues, qu'un barrage flottant sera installé mardi prochain. Pour entrer, tous les bateaux devront présenter un macaron aux autorités.

C'est là, à l'entrée du port Hercule, entre les deux digues, qu'un barrage flottant sera installé mardi prochain. Pour entrer, tous les bateaux devront présenter un macaron aux autorités. Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Sécurité draconienne au Monaco Yacht Show

Pendant les quatre jours du salon dédié aux super-yachts, l'accès au port Hercule par la mer sera totalement interdit la nuit et filtré le jour. Du jamais vu dans l'histoire de la Principauté !

Mardi 27 septembre à minuit une, pour la première fois de son histoire, la porte d'entrée maritime du port Hercule sera bouclée. Fermée à double tour. Un barrage flottant sera tiré entre le quai Rainier-III et l'extrémité de la jetée Lucciana, de l'autre côté de la rade. Aucun navire ne pourra plus ni entrer ni sortir jusqu'à 5 heures du matin. Et pour être sûr qu'aucune embarcation ne force le passage, un navire de la division de la police maritime ou de la direction des affaires maritimes veillera au grain.

Et il en sera ainsi les trois nuits suivantes. Pendant la durée du 26e Monaco Yacht Show (1), en somme. Cette année, on ne plaisantera pas une seconde avec les conditions de sécurité de ce salon international dédié aux super-yachts et à la grande plaisance. C'est la décision qui a été prise cet été par le gouvernement princier, dans les jours qui ont suivi l'attentat de Nice.

Contrôles à terre et en mer

Avant la tragédie de la Promenade des Anglais, un renforcement de la sécurité de l'un des événements attirant le plus de monde en Principauté avait déjà été acté. Pour l'essentiel, les mesures portaient sur l'instauration de contrôles aux dix-huit points d'entrée ou de passage du salon.

« Les agents s'assureront que les visiteurs et exposants disposent bien de leur badge, explique Gaëlle Tallarida, la directrice du Monaco Yacht Show. Ils vérifieront aussi le contenu des sacs et demanderont aux personnes portant une veste ou un manteau de l'ouvrir afin de pouvoir réaliser un contrôle visuel. » Des mesures malheureusement assez classiques depuis les attentats de Paris, le 13 novembre dernier.

Et puis le drame niçois est survenu. Un attentat d'une violence inouïe à une trentaine de kilomètres seulement de Monaco. Même si la Principauté n'est pas directement menacée, comme le souligne régulièrement le conseiller de gouvernement-ministre de l'Intérieur Patrice Cellario, la vigilance est de rigueur. La proximité de la menace a ainsi conduit le gouvernement à donner des consignes draconiennes et inédites consistant à fermer le port la nuit et filtrer les entrées par la mer le jour. En un mot, à mettre en adéquation le niveau de sécurité sur terre et en mer (voir les détails du dispositif par ailleurs).

Ponton flottant et lumineux

Une série de réunions ont été menées en urgence cet été pour imaginer les modalités de mise en place d'un bouclage du port Hercule. Autour de la table : la Division de la police maritime et aéroportuaire, la Direction des affaires maritimes, la Société d'exploitation des ports de Monaco et la Sûreté publique. Se sont ensuite greffés aux réunions le Yacht-club et, évidemment, les organisateurs du Monaco Yacht Show.

Le principe a été arrêté d'un ponton flottant et lumineux de 50 mètres de long, qui sera posé au milieu de la passe, et de deux autres équipements semblables de 25 mètres chacun, l'un partant du quai Rainier-III et l'autre de la jetée Lucciana. L'équipement permettra ainsi de laisser libre une voie entrante et une voie sortante en journée, et de verrouiller les deux passages la nuit.

Permission de minuit

De 5 heures à minuit, l'entrée sera contrôlée par l'un des quatre navires de la police maritime et des affaires maritimes. Pour entrer, les bateaux devront montrer patte blanche, en l'occurrence afficher un macaron jaune fluo (exposants) ou orange fluo (plaisanciers).

Ces mêmes moyens de l'État se relaieront la nuit pour vérifier qu'aucun bateau n'essaie de forcer le passage. De toute évidence, on ne badinera pas avec la sécurité lors de cette fête du yachting de luxe. Quitte à raccourcir les fêtes se déroulant dans les yachts qui mouillent en baie de Monaco. Ils auront la permission de minuit s'ils veulent ensuite rentrer au port…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.