“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Sécurité au Carnaval : il faudra soigner son déguisement

Mis à jour le 07/02/2016 à 05:08 Publié le 07/02/2016 à 05:08
En octobre dernier, à la veille d'Halloween, la direction départementale de la sécurité publique avait déjà passé le message en mode humoristique via Twitter.	(Photomontage DDSP 06)

Sécurité au Carnaval : il faudra soigner son déguisement

Accoutrements volumineux et armes factices proscrits. Cette mesure figure dans le dispositif acté avant-hier lors de la réunion au ministère de l'Intérieur, avant le début des festivités le 13 à Nice

Le précédent « Barracuda » aura donc servi de leçon. Le 17 février 2015 à Nice, un ado qui se rendait au carnaval de son lycée vêtu à la mode Mister T de l'Agence tous risques avait mis en émoi les services de police. Depuis, celle-ci met en garde contre les déguisements potentiellement anxiogènes et les armes factices. Ce sera encore le cas du 13 au 28 février, pour ce Carnaval 2016 à l'heure de l'état d'urgence.

Cette mesure préventive figure dans l'arsenal sécuritaire arrêté avant-hier, lors de la réunion de travail organisée au...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct