“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Scouts de Monaco : De la boue aux étoiles !

Mis à jour le 17/08/2019 à 10:12 Publié le 17/08/2019 à 10:12
23 scouts de Monaco ont parcouru les États-Unis cet été.	(DR)

Scouts de Monaco : De la boue aux étoiles !

L’Association des Guides et Scouts de Monaco a représenté le scoutisme monégasque lors du dernier Jamboree Scout Mondial qui s’est déroulé aux États-Unis (West Virginia), du 22 juillet au 2 août.

L’Association des Guides et Scouts de Monaco a représenté le scoutisme monégasque lors du dernier Jamboree Scout Mondial qui s’est déroulé aux États-Unis (West Virginia), du 22 juillet au 2 août. Le rassemblement a permis à 23 Pionniers et Caravelles de vivre ce moment unique et marquant préparé tout au long de la vie d’un scout.

L’encadrement de la délégation était assuré par les Chefs de la branche, Dina Bastos Ribeiro et Marc Keraudren.

Le Jamboree Scout Mondial est un événement rassemblant tous les quatre ans près de 45 000 Guides et Scouts qui ont entre 14 et 17 ans et qui viennent de plus de 150 pays pour camper ensemble. C’est avant tout, un évènement éducatif dont les objectifs sont de favoriser la découverte de nouvelles cultures, de prendre conscience de la fraternité guide et scoute, de relever des défis internationaux, de développer des compétences comme par exemple le leadership, de renforcer l’épanouissement des participants et, enfin, de promouvoir la paix ainsi que la compréhension mutuelle.

Un camp numérique

Le Summit Bechtel Reserve et ses 43 km2 (!) ont accueilli le rassemblement. Situé dans les Appalaches, ce site immense avait été divisé en six sous-camps. Chacun hébergeant entre 5 000 et 8 000 jeunes.

Les jeunes devaient composer leurs menus et se rendre ensuite au magasin du sous-camp pour faire les courses, via l’application Grub Master, en respectant le budget imposé par l’intermédiaire d’un nombre de points attribués.

Les Pionniers et Caravelles avaient ensuite pour consigne de choisir en binôme leurs activités pour la journée : vélocross, accrobranche, skate, escalade, tyrolienne, rafting, activités aquatiques, apnée, paddle, pêche, sports de cibles…

Chaque lieu d’activité multipliait les possibilités de rencontrer des Scouts d’autres pays et d’échanger badges et foulards ainsi que le veut la tradition. Le bracelet « Novus », remis à chaque participant en début du camp, permettait notamment de collecter par une simple pression les coordonnées des personnes rencontrées et de les retrouver ensuite à partir de l’application dédiée.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.