“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Sayaka Shoji et le violon de Madame Récamier

Mis à jour le 05/08/2018 à 05:06 Publié le 05/08/2018 à 05:06
Sayaka Shoji.

Sayaka Shoji et le violon de Madame Récamier

Sayaka Shoji fut, en 1999, fut la première violoniste japonaise à remporter le célèbre concours Paganini à Gênes.

Sayaka Shoji fut, en 1999, fut la première violoniste japonaise à remporter le célèbre concours Paganini à Gênes. Elle en demeure la plus jeune lauréate. Elle avait 16 ans. Depuis, elle poursuit une carrière mondiale, jouant en soliste avec des Philharmoniques aussi prestigieux que ceux de Berlin, d'Israël ou de Saint-Pétersbourg.

Pendant huit jours, elle a enseigné à la master class de Zahar Bron à Menton et se produira cet après-midi au Musée Cocteau au milieu de ses élèves. (Voir ci dessus).

Le violon qu'elle a entre les mains est un instrument historique. Il a été fabriqué en 1729 par le plus prestigieux luthier de l'Histoire de la musique, Antonio Stradivarius.

Cet instrument a été, au début du XIXe siècle, entre les mains de la célèbre femme de lettres Juliette Récamier dite « Madame Récamier », amie de Napoléon et de Chateaubriand. Le violon est d'ailleurs répertorié dans les annales de la lutherie internationale comme le « Stradivarius-Récamier ». Certains prétendent que Napoléon en personne aurait offert cet instrument à Juliette Récamier. Il appartient d'une certaine façon à l'histoire de France. Après des tribulations pendant lesquelles on a perdu sa trace, il a été acheté au XXe siècle - comme beaucoup de pièces de musée d'Europe occidentale - par un consortium japonais, en l'occurrence la société de produits chimiques pharmaceutiques Ueno Fine Chemicals Industry Ltd. Cette société l'a prêté à Sayaka Shoji. Il fait le tour du monde au gré des concerts de la violonsite. Et c'est ainsi qu'on pourra à nouveau entendre en France cet après-midi le violon de Madame Récamier.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.