“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Saveurs internationales pour la 28e semaine du goût

Mis à jour le 17/10/2017 à 05:29 Publié le 17/10/2017 à 05:29
La nutrition enseignée à l'école, c'est aussi et avant tout du plaisir.

La nutrition enseignée à l'école, c'est aussi et avant tout du plaisir. O.V.M

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Saveurs internationales pour la 28e semaine du goût

Pour cette 28e Semaine du Goût, les enfants de Cap-d'Ail ont eu, selon leurs établissements, une approche différente.

Pour cette 28e Semaine du Goût, les enfants de Cap-d'Ail ont eu, selon leurs établissements, une approche différente. Pour les plus jeunes, « abonnés » à la crèche du Docteur Lyons, l'accent a été mis sur les saveurs des différents pays ou régions lointaines dont sont issus les petits. On a ainsi pu tester les saveurs réunionnaises, italiennes, espagnoles, marocaines ou norvégiennes du côté des plus jeunes. Pour leurs ainés de l'école André-Malraux, c'est sur le « petit dej' » que les projecteurs ont été braqués. Un repas qu'on décrit souvent comme « le plus important de la journée » mais qui est celui qui est le plus souvent négligé voir carrément oublié. Mais avant de déguster, les enfants ont dû travailler et leurs enseignants leur ont inculqué les règles de base de la nutrition, les bonnes proportions entre les nutriments ainsi que la taille des portions à respecter. Après l'effort, le réconfort, pendant cinq jours ils ont mis en application la théorie et préparé et dégusté ensemble différents petit-déjeuners équilibrés, gage d'énergie pour penser et pour se dépenser. Sonia Metzger, professeure des écoles en petite section, a constaté la différence : « Les enfants d'abord réticents à l'idée de prendre un petit-déjeuner ont fini par apprécier les bienfaits de ce repas du matin. Enfin, ceux qui sont souvent sujets au petit coup de barre de la fin de matinée, étaient beaucoup plus en forme et réceptifs !».

Une expérience qui montre l'importance de s'alimenter correctement et donne envie de voir cette matière - la nutrition - enseignée tout au long de l'année.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.