“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Sarah Bernhardt de retour sur scène

Mis à jour le 20/11/2019 à 10:10 Publié le 20/11/2019 à 10:10
Geneviève Casile incarnera l’iconique actrice sur la scène du théâtre Princesse-Grace le 21 novembre.

Geneviève Casile incarnera l’iconique actrice sur la scène du théâtre Princesse-Grace le 21 novembre. Photolot

Monaco-matin, source d'infos de qualité

Sarah Bernhardt de retour sur scène

En 1879, elle inaugurait la Salle Garnier en déclamant des poèmes sur scène.

En 1879, elle inaugurait la Salle Garnier en déclamant des poèmes sur scène. Cent quarante ans plus tard, Sarah Bernhardt sera de retour sur scène à Monaco, le 21 novembre.

Ni hologramme ni apparition fantomatique ne sont prévus sur la scène du théâtre Princesse-Grace, mais une Sarah de chair et d’os incarnée par la comédienne Geneviève Casile. La sociétaire honoraire de la Comédie-Française se glisse ainsi dans le personnage de la légendaire actrice de la fin du XIXe et début du XXe siècle pour la pièce Inoubliable Sarah Bernhardt.

Un texte de Joëlle Fossier, mis en scène par Pascal Vitiello.

« La première grande star »

« C’est la première grande star, c’est elle, au fond, qui a inventé le concept en faisant des tournées triomphales partout dans le monde. Elle était aussi célèbre que Madonna », confie le metteur en scène qui a créé le spectacle avec Geneviève Casile l’an passé à Rueil-Malmaison. Avant de le jouer une vingtaine de fois au festival d’Avignon en juillet dernier.

« C’est un seul en scène qui évoque l’actrice dans sa maison de Belle-Ile-en-Mer, qui lors de sa promenade matinale, répond aux questions d’une jeune journaliste sur sa carrière, détaille Pascal Vitiello. Et il y a un sens, une filiation de confier ce rôle à Geneviève Casile pour incarner Sarah Bernhardt, toutes deux ayant fait partie de la troupe de la Comédie-Française. »

Après ce passage à Monaco, le spectacle devrait être remonté à Paris l’an prochain. Entre-temps, Pascal Vitiello s’intéresse déjà à un autre destin féminin, qu’il va porter sur scène. Celui d’Olympe de Gouges, intellectuelle politique et féministe guillotinée en 1793.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.