Rubriques




Se connecter à

Saison test réussie pour les restaurateurs du Larvotto

Ils ont ouvert y a deux mois presque jour pour jour, sur un site balnéaire entièrement modernisé et restructuré. Alors que les vacances scolaires sont terminées, les clients sont toujours au rendez-vous.

Marie Cardona Publié le 03/09/2021 à 12:00, mis à jour le 03/09/2021 à 12:21
Le week-end dernier, la plupart des établissements du bord de plage affichaient complet sur leurs transats. De quoi remplir aussi les terrasses de leurs restaurants. (Photo Jean-François Ottonello)

On a commencé en pleine saison mais c’est parti très vite. » Du côté de "Marco La Rose des vents", on n’a pas encore eu le temps de souffler depuis le début de l’été.

"On a eu plein de monde très rapidement. Des Français, des Italiens qui ont une résidence à Monaco. On ne travaille presque qu’avec une clientèle d’habitués et les grands hôtels de Monaco, notamment Le Fairmont", détaille la gérante, Maddalena Ballo.

"On a pris le train en marche"

Une ouverture test, comme l’année qui s’apprête à s’écouler. "C’était un peu l’inconnu, surtout au niveau des équipes. Habituellement, on lance nos recrutements de saisonniers autour du mois d’avril. ça nous laisse le temps de faire des essais. Cette fois, on a démarré au 3 juillet sans avoir pu tester personne, en recrutant juste sur CV", explique Sylvain Guyot, directeur de "La Note Bleue".

Pour les professionnels du Larvotto, qui ont retrouvé leurs locaux après un peu plus d’un an et demi d’absence, il était inimaginable de se rater. Encore plus pour le "Neptune", qui a ouvert un peu plus tard que les autres. "On a pris le train en marche puisqu’on a ouvert le 16 juillet au soir. Les clients étaient déjà là donc il fallait être opérationnel", confirme Julien Clément, directeur de l’établissement, qui a doublé son staff pour cette reprise.

 

"Notre grande nouveauté, c’est qu’on reste à présent ouvert le soir. C’était une demande de notre clientèle. On a attendu que les travaux du site soient réalisés pour se lancer."

Alors que la pleine saison se termine, tous sont unanimes: l’été s’est bien passé. À de nombreuses reprises, tous ont affiché complet sur leurs transats. De quoi remplir allègrement les terrasses des restaurants où les gérants ont dû composer pour la première fois avec les restrictions sanitaires en vigueur.

"J’ai fait une exception à la règle que je me suis fixée qui était d’interdire les téléphones portables pendant les services. On a tous téléchargé l’application pour contrôler les pass sanitaires dès l’arrivée du client. Il a fallu quelques jours pour se roder mais les clients ont vite pris l’habitude", confirme le directeur du "Neptune".

Car la police veille. Le staff de "La Note Bleue" l’a appris à ses dépens. "Nous avons pris une fermeture administrative pendant quatre jours en juillet car certains ne portaient pas le masque comme il fallait. Cela a été la douche froide mais on en a profité pour se réorganiser", confie Sylvain Guyot.

 

Un beau mois de septembre en perspective

Aucun autre accroc n’est venu troubler le reste de la saison. Qui devrait encore se poursuivre, au moins jusqu’à mi-octobre si la météo le permet. "On reste au complet au niveau du staff car septembre est un mois qui reste productif avec les différents événements de la rentrée, les congrès du Grimaldi. On fait de très belles arrières saisons depuis quelques années", assure Julien Clément. Sans oublier les événements privés: anniversaires, baptêmes…

Et Maddalena Ballo de poursuivre: "C’est encore une belle clientèle en septembre. Il y a moins de familles et ce sont souvent des clients avec un peu plus de budget.".

Pour eux, et la clientèle locale, ce sera l’occasion de tester les nouveautés à venir autour du Larvotto. Depuis quelques jours, sur la promenade supérieure, "Marco La Rose des vents" teste un espace lounge ouvert à partir de 16h.

Quant à "La Note Bleue", l’établissement mise sur ses apéros avec DJ les jeudis et vendredis toutes les semaines. De quoi espérer une aussi belle saison d’hiver.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.