“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Saison rythmée pour l'Espace Léo-Ferré

Mis à jour le 06/03/2018 à 05:06 Publié le 06/03/2018 à 05:06
Naâman est attendu le 21 juin sur le port Hercule pour la Fête de la musique.

Naâman est attendu le 21 juin sur le port Hercule pour la Fête de la musique. Emma Birski

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Saison rythmée pour l'Espace Léo-Ferré

La salle dévoile une programmation en quatre temps sur l'année. En misant sur la fidélité de certains artistes et l'envie affichée de proposer des spectacles accessibles en Principauté

C'est extra », chantait Léo Ferré… L'espace qui porte son nom, dans sa Principauté natale, le suit au pied de la lettre. Fidèle à sa réputation d'une programmation oscillant entre chanson française et nouvelle scène, l'Espace Léo-Ferré dévoile ses rendez-vous de l'année.

Pour entamer sa saison, la salle de Fontvieille affichera sold out avec Brigitte le 30 mars. Le tandem, déjà passé par Monaco il y a trois ans, présentera cette fois-ci son troisième album.

« La salle a un côté chaleureux, les artistes qui s'y produisent sont souvent demandeurs de revenir. Et le public, est toujours agréablement surpris par l'endroit », souligne Jacques Pastor, adjoint au maire qui a en charge cet établissement communal.

« L'esprit mairie »

Établissement qui tient sur ses fondamentaux : « Proposer des spectacles éclectiques, haut de gamme, pour des publics différents, toujours avec des prix abordables. C'est l'esprit de la mairie. »

La programmation en est l'exemple : avec des rendez-vous grand public mais aussi différents de ceux que l'on peut voir dans les autres salles de spectacles de la Principauté.

Pour la Fête de la musique, le 21 juin, c'est la révélation reggae Naâman qui a été bookée pour animer le port Hercule. La formule d'une musique ensoleillée fait généralement recette pour démarrer l'été.

À l'automne, Bernard Lavilliers reviendra, dix ans après son dernier concert à Monaco, pour distiller ses tubes et les titres de son dernier album. Ce sera le 11 octobre. Avant de faire place à l'humour, le 1er décembre, avec Ary Abittan qui raconte son parcours de vie sur scène.

Quatre dates pour une année. Trop peu ? « La salle est occupée toute l'année, par des locations privées. Il nous faut trouver des créneaux et nous faisons en fonction de notre budget », souligne Marine Platini, qui gère les lieux. Et qui s'attache à proposer au public, des rendez-vous oscillant entre découvertes et artistes confirmés.

À l'horizon 2021, l'Espace Léo-Ferré devra déménager. La salle inaugurée en 1994 doit migrer pour un nouvel espace, au pied du projet de l'îlot Pasteur.

« Le nouveau lieu gardera un esprit chaleureux et sa capacité ; ce ne sera pas un Zénith », continue Jacques Pastor. L'équipe a d'ailleurs visité quelques salles de la région, comme le Silo à Marseille, pour définir les contours de cette future salle de spectacles…

L'équipe de la salle, réunie autour de Jacques Pastor, élu en charge de cet établissement communal.
L'équipe de la salle, réunie autour de Jacques Pastor, élu en charge de cet établissement communal. Cyril Dodergny
Dix ans qu'il ne s'est plus produit en Principauté… Bernard Lavilliers sera de retour le 11 octobre.	(DR)
Sophie Ebrard
Ary Abittan, pour son nouveau one-man-show, attendu le 1er décembre.	(DR)

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.