Rubriques




Se connecter à

Sainte-Barbe : des hommages et un discours de départ émouvant

Hier soir, les soldats du feu mentonnais ont célébré leur sainte patronne. L'occasion pour Eric Brocardi, chef de la caserne d'annoncer officiellement son départ. Le commandant Daniel Allavena lui succédera

Publié le 30/11/2018 à 05:15, mis à jour le 30/11/2018 à 05:15
Jean-François Ottonello

Cette Sainte-Barbe revêt une tonalité particulière. Car pour moi, ce sera la dernière… », confie - dans un discours poignant - le chef de la caserne de Menton. Hier soir, le capitaine Eric Brocardi a annoncé officiellement son départ de la caserne de Menton à l'occasion d'une cérémonie donnée en l'honneur de la protectrice des soldats du feu.

À partir du 1er janvier, le capitaine enfilera le costume de chef du pôle communication au sein du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) des Alpes-Maritimes. Le commandant Daniel Allavena prendra sa succession en tant que responsable du Centre de secours de Menton.

Hier soir, la cérémonie de la Sainte-Barbe s'est d'abord déroulée dans la cour de la caserne du Careï en présence de nombreuses personnalités locales (1). L'occasion de mettre en lumière le travail accompli par les 154 pompiers de Menton (72 sapeurs-pompiers professionnels et 81 volontaires) et de rendre hommage aux camarades morts au cours d'intervention.

 

« J'ai partagé douze ans à vos côtés »

Dans la nuit noire et humide, les notes du tambour et des trompettes ont rythmé le bal des dépôts de gerbe. Puis, tout le monde s'est réchauffé à l'intérieur du hangar autour d'une estrade, d'un imposant drapeau tricolore… et surtout d'un chef de caserne aux bords des larmes, qui a réussi à contenir son émotion. Après avoir dressé le bilan chiffré de l'année écoulée (lire par ailleurs), le capitaine Eric Brocardi a fait part de ses inquiétudes comme les décisions européennes « qui mettent en péril la relation de proximité avec les secours » (2). À l'échelle de Menton, il attire l'attention sur « l'augmentation des agressions envers les sapeurs-pompiers » ou la crainte d'une baisse des effectifs « pour des raisons économiques ». Mais, le chef de caserne a également commenté des actions dont il est fier comme le développement numérique de la caserne (3)… Et d'ajouter en s'adressant aux soldats du feu réunis : « J'ai partagé douze ans à vos côtés. Des moments forts et audacieux. Je n'ai jamais été aussi fier (...) Un sapeur-pompier n'est rien sans son équipe. »

Puis, René Dies, directeur du service départemental d'incendie et de secours des Alpes-Maritimes a pris la parole et souligné le rôle exemplaire des sapeurs-pompiers de Menton lors de l'inondation du musée Jean Cocteau, le 22 octobre dernier. « Vous avez contribué à sauver des œuvres d'art. C'est une opération particulière qui a été menée par des sapeurs-pompiers dont le rôle est particulier, car ils sont capables de s'adapter. »

Une exemplarité lors du sauvetage des œuvres de Cocteau rappelée par le maire Jean-Claude Guibal. « Vous êtes des professionnels polyvalents et vous avez su agir avec rapidité. » Et l'édile de s'adresser plus particulièrement au capitaine Eric Brocardi. « Je suis touché par l'émotion contenue de cet homme qui a une véritable empathie et une autorité naturelle. Cette dernière qualité me semble nécessaire dans cette société de plus en plus turbulente et éclatée. »

 

S. wiélé

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.