“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Saint-Joseph, la fête de tous les Beausoleillois

Mis à jour le 21/03/2016 à 05:11 Publié le 21/03/2016 à 05:11
Monseigneur Bernard Barsi a présidé la célébration de la traditionnelle messe au sanctuaire Saint-Joseph, avant de bénir les petits pains. La journée a commencé en fanfare avec « l'Orchestra Filarmonica Giovanile ».

Monseigneur Bernard Barsi a présidé la célébration de la traditionnelle messe au sanctuaire Saint-Joseph, avant de bénir les petits pains. La journée a commencé en fanfare avec « l'Orchestra Filarmonica Giovanile ». S. I.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Saint-Joseph, la fête de tous les Beausoleillois

Comme chaque année le 19 mars, Beausoleil a respecté la tradition, ce week-end, en fêtant la ville et son Saint Patron.

Comme chaque année le 19 mars, Beausoleil a respecté la tradition, ce week-end, en fêtant la ville et son Saint Patron. La journée a commencé en fanfare avec « l'Orchestra Filarmonica Giovanile » et dans la communion, avec la célébration de la traditionnelle messe au sanctuaire Saint-Joseph, présidée une nouvelle fois par Monseigneur l'Archevêque de Monaco, Bernard Barsi, en présence de César Penzo, Chapelain du Palais Princier, de nombreux élus, représentants des communes avoisinantes et acteurs de la cité. Un très bel office qui « scelle une fois de plus les liens privilégiés qui existent entre la Principauté et son diocèse », s'est réjoui le maire, Gérard Spinelli.

Autre tradition respectée, celle de la distribution des petits pains bénits, avant que chacun se retrouve sur une place de la Libération pavoisée aux couleurs de la ville pour un apéritif offert à la population.

S'adressant au parterre d'invités, Gérard Spinelli a rappelé l'importance de la tradition qui « nous ramène autour des valeurs simples et profondes d'un Saint protecteur, bâtisseur, dont le goût du travail et de l'effort est un peu à l'image de ces familles beausoleilloises qui ont construit la ville.» Avant de poursuivre : « La Saint-Joseph est aussi la fête de Beausoleil, dans sa diversité, dans son unité républicaine et laïque, la fête de tous les Beausoleillois ! (...) Aujourd'hui nous célébrons donc ce qui nous unit, ce qui nous rassemble. L'occasion pour moi de remercier tous ceux qui font vivre Beausoleil, par le développement, l'animation, le service, l'initiative, la création et l'expression de la solidarité. »

Effectivement une manifestation empreinte de chaleur et de simplicité. La journée s'est achevée comme elle avait commencé, en musique, celle du répertoire du Festival de Musique de Chambre, par un concert gratuit, qui a fait salle comble.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.