Rubriques




Se connecter à

Sa nouvelle fonction, ses projets... Les confidences d'Eric Gorjux, nouveau directeur du Café de Paris à Monaco

Le 9 janvier, Eric Gorjux va officiellement succéder à Stefano Brancato à la tête du Café de Paris. Il se confie.

Joëlle Deviras Publié le 07/01/2022 à 16:50, mis à jour le 07/01/2022 à 14:47
"Respecter le passé et construire dans le sillage du travail accompli", assure Eric Gorjux, le nouveau directeur du Café de Päris Photo Cyril Dodergny

Il a pris ses fonctions le 27 décembre et travaille main dans la main avec Stefano Brancato pour le passage de flambeau. Eric Gorjux, ex-directeur du Coya nommé à la tête du Café de Paris, est "très fier" de succéder à celui qu’il considère être un immense professionnel.

À 51 ans, ce Français d’origine corse, père de deux enfants, a déjà une longue carrière derrière lui. Il a notamment travaillé à Paris, au Pied de Cochon, avec le groupe des frères Blanc, en 2004.

Il s’agissait alors de servir 2.000 couverts par jour… "Une expérience qui a réorienté ma vie professionnelle". Le monde de la brasserie s’ouvrait alors à lui.

 

Quel sentiment avez-vous éprouvé quand il vous a été proposé le poste de Stefano Brancato?
C’est une grande fierté. Quand j’avais 21 ans, mon père travaillait comme croupier au Loews, et il m’a invité prendre un verre au Café de Paris. J’étais fasciné. Et je me demandais quelles études il fallait faire pour intégrer l’établissement. Plus tard, de 2010 à 2013, quand j’ai intégré la Société des Bains de Mer et ai pris la direction du Bouddha bar, j’ai rencontré Stefano Brancato. Le courant est passé entre nous deux. J’ai un grand respect pour cet homme. Il représente toute l’identité du Café de Paris. Personne mieux que lui ne véhicule l’image d’un établissement.

Difficile de prendre la suite?
Il me faut respecter le passé, construire pour les trente prochaines années, dans le sillage du travail accompli. Aujourd’hui, les attentes sont fortes et il y a de gros projets que je dois piloter. Quand le Café de Paris rouvrira, je serai directeur de l’ensemble du bâtiment.

Voulez-vous donner une nouvelle identité à la brasserie?
J’ai ouvert plusieurs restaurants, dont, pour la SBM, le Bouddha Bar en 2010 et le Coya en 2018. J’ai une conception particulière pour les ouvertures d’établissement. Mais l’esprit du Café de Paris en brasserie sera évidemment conservé. Il y sera mis une touche de décontraction mais avec une rigueur à tous les étages.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.