“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

S. Valeri : 2019 a été une année exceptionnelle Des avancées sociétales

Mis à jour le 10/01/2020 à 10:10 Publié le 10/01/2020 à 10:10
Le président du Conseil national Stéphane Valeri, avec sa vice-présidente Brigitte Boccone-Pagès et son président de la commission Finances et Économie nationale Balthazar Seydoux.

Le président du Conseil national Stéphane Valeri, avec sa vice-présidente Brigitte Boccone-Pagès et son président de la commission Finances et Économie nationale Balthazar Seydoux. Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

S. Valeri : 2019 a été une année exceptionnelle Des avancées sociétales

Pour les traditionnels vœux à la presse du Conseil national, le président a récapitulé les principaux temps forts de l’année écoulée, marqués par des avancées sociétales

Le bonheur, c’est d’ouvrir le journal et de ne pas se voir dedans. » Cette phrase de George Harrison que Stéphane Valeri a reprise hier en préambule de ses vœux aux médias locaux, a fait sourire. À commencer par le président du Conseil national lui-même qui a aussitôt souligné le lien presque indéfectible du politique et de la presse.

Autour de sa vice-présidente Brigitte Boccone-Pagès, et des présidents de commissions permanentes de l’Assemblée Balthazar Seydoux, de Christophe Robino et de Thomas Brezzo, Stéphane Valeri a fait ses vœux aux journalistes locaux, évoquant l’année qui vient de s’écouler.

Une année riche en actualité législative ; du moins sur des sujets de société sensibles, voire complexe.

« 2019 a été une année exceptionnelle tant par l’intensité du travail de notre assemblée que par les décisions essentielles qui ont été prises en concertation avec le gouvernement princier. »

Plan national au logement, travail le dimanche, IVG, Pacs “à la monégasque”… Décisions de l’exécutif, projets ou propositions de lois sont venus ponctuer les saisons avec quelques coups de mer.

Tour d’horizon.

« Que d’avancées sociétales ces douze derniers mois ! » Moderniser le droit pour qu’il corresponde davantage aux mœurs actuelles : ce fut la tâche des élus et du gouvernement avec la dépénalisation de l’IVG pour les femmes, des facilités pour l’adoption, l’augmentation de deux semaines du congé de maternité, le travail du dimanche, l’acquisition de la nationalité monégasque par mariage…

« Accompagner l’évolution de notre société et des mentalités est l’essence même de notre travail législatif. »

« Bien entendu, ce qui aura été le plus remarqué récemment, c’est la reconnaissance de l’union libre, après de nombreux échanges, dont certains parfois très vifs. Là encore, le rôle du Conseil national a été réaffirmé à sa vraie place, en tant que co-législateur exclusif avec le Prince, dans le cadre strict de la Constitution, en respectant la diversité des sensibilités auxquelles vous avez d’ailleurs donné la parole dans vos supports », a lancé Stéphane Valeri aux journalistes, certainement en faisant notamment référence à la position de l’archevêque explicitée dans nos colonnes.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.