“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Rupture d'une canalisation au pont Sainte-Dévote

Mis à jour le 09/08/2016 à 05:06 Publié le 09/08/2016 à 05:06
Le revêtement du boulevard du Jardin exotique a été retiré pour déterminer l'origine de la fuite. Ici, les services de la CM Eaux s'activent, sous l'œil attentif de Jean-François Gariglio, chef plombier.

Rupture d'une canalisation au pont Sainte-Dévote

Hier, quatre immeubles ont été privés d'eau et la circulation a été alternée tout en bas du boulevard du Jardin exotique. Le temps de réparer une conduite d'eau...

Une coupure d'eau entre 9 et 15 heures pour les résidents de quatre immeubles du pont Sainte-Dévote, et une circulation alternée pour les automobilistes. C'est la petite contrariété d'hier après la rupture d'une canalisation en fonte au niveau du 3 boulevard du Jardin exotique.

Malgré les quelque 100 m3 d'eau qui se sont déversés sur la chaussée durant environ une demi-heure hier matin, il n'y eut ni inondation ni dégâts à déplorer. Aucune victime bien sûr. Mais les pompiers, appelés peu avant 9 heures, puis les services de la Compagnie Monégasque des Eaux (CM Eaux) et de l'urbanisme ont été mobilisés pour venir à bout de la fuite.

Réseau assez ancien

Le Palais du Soleil, L'Heraklea, le Harbour lights et le Palais Armida ont été privés d'eau et l'enrobé dans le sens montant du boulevard a été ôté pour déterminer l'origine de la fuite. Pas de chance, l'eau s'est infiltrée sous la route pour jaillir là où le revêtement était le moins épais. Il a donc fallu regoudronner rapidement la chaussée et creuser dans le sens descendant.

Ce n'est pas la première fois que ces tracasseries arrivent quasiment au même endroit, c'est-à-dire à quelques mètres de la gare de Monaco. « Les canalisations sont assez anciennes et des problèmes semblables ont déjà été réparés, explique Manuel Nardi, directeur de la CMEaux. Nous avons déjà sollicité l'État à ce propos pour envisager des travaux. Mais le trafic, à cet endroit, a freiné nos velléités. L'Etat nous a répondu qu'il fallait attendre l'ouverture du tunnel descendant. » C'est chose faite maintenant depuis un mois… « Des travaux de rénovations du réseau vont donc être demandés à l'État pour 2017 , le tunnel Albert II offrant maintenant une solution alternative pour la circulation. » Mais il faudra prévoir entre trois semaines et un mois de chantier, d'autant que les services de Monaco Telecom et ceux de la Société monégasque de gaz et d'électricité (SMEG) profitent souvent des travaux pour revoir leur propres réseaux.

Jean-François Gariglio, chef plombier, explique : « Les fuites de ce genre arrivent de moins en moins souvent car les conduites sont régulièrement changées. Mais les plus anciennes ont quatre-vingts ans d'existence. De plus, les microséismes fragilisent les canalisations. »

Entre les contraintes techniques et celles liées à une activité économique et touristique permanente, il s'agit de gérer au mieux… Un exercice parfois bien difficile.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct