“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Roumpa pignata programmée en même temps qu'Halloween à La Turbie

Mis à jour le 03/11/2016 à 05:28 Publié le 03/11/2016 à 05:28
Une quarantaine de « petits monstres » ont perpétué la tradition, guidés par les cris de leurs congénères.

Une quarantaine de « petits monstres » ont perpétué la tradition, guidés par les cris de leurs congénères. M.-E.C.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Roumpa pignata programmée en même temps qu'Halloween à La Turbie

En septembre, lors des fêtes de la Saint-Michel, le mauvais temps avait incité l'association Irahta à reporter sa roumpa pignata et la programmer en ouverture d'une autre tradition : Halloween.

C'est ainsi que lundi après-midi, dès 17h, les villageois ont vu d'étranges petits personnages s'agglutiner sur la place Neuve. Irahta y avait tendu un fil entre deux réverbères et proposait aux enfants de venir casser des casseroles en terre.

Contrairement à la tradition, il ne s'agissait pas de vieux ustensiles, mais de belles pignates toutes neuves, réalisées spécialement par Patricia, membre d'Irahta. Et puis, elles n'étaient pas remplies de façon aléatoire de bonbons, de farine ou d'eau. « Il fait trop froid pour verser de l'eau sur la tête des enfants », s'amuse Christian Avon, président. Et comme c'était Halloween, il n'y eut que des pignates remplies de bonbons. Quarante, au total, et toutes furent cassées dans l'allégresse, par des sorcières, pirates et autres magiciens, les yeux bandés, bâton en mains, et dont le geste était guidé par les cris de leurs congénères. Une bien réjouissante tradition, pour le plaisir et la joie des petits et des grands !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.