“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Robert Rebutato, "l'apprenti" de Le Corbusier s'en est allé

Mis à jour le 19/02/2016 à 05:06 Publié le 19/02/2016 à 22:34

Robert Rebutato, "l'apprenti" de Le Corbusier s'en est allé

Fils de Thomas, propriétaire de la guinguette l'étoile de mer sur Le Cap et ami de l'architecte suisse, il a grandi dans ses pas. Il s'est éteint mercredi à Paris, après avoir œuvré à l'édification du site Cap Moderne

À sa manière, il faisait partie du patrimoine roquebrunois. Et plus philosophiquement de l'histoire de l'architecture moderne. Robert Rebutato, figure liée aux sites classés Le Corbusier et Eileen Gray dans Le Cap Martin, est décédé mercredi, à Paris, des suites d'une longue maladie à l'âge de 79 ans. Et c'est une page de l'histoire de Corbu sur la Côte d'Azur qui s'est refermée avec lui.

Il ne s'en cachait pas d'ailleurs, sa voie et sa vie ont été intimement tracées dans les pas de l'architecte suisse, père des concepts modernes de la discipline. Parce qu'il l'avait connu et côtoyé depuis l'enfance. Proche, très proche. Comme un fils spirituel.

Robert, fils de Thomas, ce plombier de Beausoleil tombé amoureux du Cap Martin et d'une de ses plages en particulier. Pêcheur, il y emmenait sa famille et voulait y édifier un...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct