“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Rien ne va plus à Monaco

Mis à jour le 08/10/2018 à 05:17 Publié le 08/10/2018 à 05:17

Rien ne va plus à Monaco

face au stade rennais

Complètement à la rue en première période, puis réduit à 10 en seconde, Monaco s'est incliné pour la 4e fois consécutive, hier soir face à Rennes (1-2). Avec une seule victoire cette saison et déjà huit défaites en 12 rencontres, il se retrouve à la 18e place, à 4 points des premiers non relégables.

Les deux équipes, en manque criant de confiance, cherchaient d'abord à maîtriser le ballon. Mais même à ce petit jeu, Monaco est en grosse difficulté. D'ailleurs, les hommes de Sabri Lamouchi surpassaient d'entrée collectivement leurs adversaires. Après une première alerte (8e), Zeffane obtenait un corner, frappé par Ben Arfa. Subasic ne sortait pas, Raggi perdait son duel avec Da Silva, et Rennes plongeait Monaco dans ses doutes (0-1, 14e).

Peu à l'aise dans ce nouveau système, où Jemerson et Henrichs semblaient perdus, où le déficit au milieu était abyssal et les enchaînements offensifs inexistants, l'ASM était en grande difficulté. D'autant que les joueurs étaient systématiquement en retard. Sarr (40e), puis Traoré (45e) avaient même l'occasion d'aggraver le score. Pire, Raggi allait perdre ses nerfs. Il décochait un gauche à Grenier. Cette exclusion logique ponctuait une mi-temps monégasque indigne de la Ligue 1.

À la pause, l'équipe de Jardim commençait enfin à presser et à créer. À la suite d'un bon travail de Sylla, Golovin trouvait Falcao, dont la frappe croisée soulageait les siens (1-1, 49e). Mais les Rennais revenaient, et Ben Arfa sortait de sa boîte. Sa frappe puissante battait Subasic, auteur d'une faute de main (1-2, 78e). C'en était trop pour Monaco.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct