“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ribeiro Frères bon dauphin

Mis à jour le 03/02/2018 à 05:22 Publié le 03/02/2018 à 05:22
L'équipe du CFM Indosuez Wealth (notre photo) é été écrasée 5-0 par Ribeiro Frères.	(DR)

Ribeiro Frères bon dauphin

La logique a été respectée dans la rencontre entre Ribeiro Frères et le CFM Indosuez Wealth.

La logique a été respectée dans la rencontre entre Ribeiro Frères et le CFM Indosuez Wealth. Ribeiro Frères a assuré sa place de dauphin avec un score conséquent (5-0). Le CFM Indosuez a pourtant résisté pendant une demi-heure. Mais Tiago Manuel Marques Esteves puis le capitaine André Carvalho Dias trouvaient la faille à cinq minutes d'intervalle peu avant la pause. Le score aurait pu être plus sévère sans les arrêts déterminants du gardien du CFM Indosuez Wealth Nicolas Navarro. Malgré quelques velléités de Philippe Marchesano et du capitaine Laurent Cavalieri, Ribeiro confirmait sa supériorité en deuxième période en scorant par Hugo Macedo Silva peu après la reprise puis par André Carvalho Dias à nouveau par deux fois.

La Sûreté assure

Malgré un score final assez net en faveur de la Sûreté publique (4-1), le match a été plutôt équilibré en première mi-temps (1-1 à la pause). La SBM Offshore avait même réussi à ouvrir la marque par Emile Jozan à la 19e minute. Elle gardait l'avantage jusqu'à la demi-heure de jeu où Christophe Binsinger parvenait à égaliser. La deuxième période a été à l'avantage de la Sûreté qui a développé un jeu plus alerte. Sa bonne occupation du terrain ne laissait que peu d'espace à la SBM Offshore. En à peine dix minutes, Jonathan Zwickert, Laurent Boisdenghien et Guillaume Millot crucifiaient leurs adversaires malgré la bonne prestation du gardien François Ollivon qui évitait le pire. Score final : 4-1.

La Sûreté publique se détache de son adversaire au classement et assure sa troisième place, quel que soit le résultat de son dernier match.

Suspense pour la 4e place

Au classement, mathématiquement trois équipes peuvent prétendre rejoindre la SBM Offshore qui compte 16 points à la quatrième place de cette poule B. Rappelons que c'est la dernière place qualificative pour la deuxième phase au sein du Challenge Prince Rainier III (les équipes classées 5e, 6e, 7e et 8e accédant au Trophée de la Ville de Monaco). Or ces trois équipes vont toutes jouer leur dernier match lundi 5 février. Ces dernières rencontres maintiennent donc le suspense jusqu'au bout. Rappelons qu'en cas d'égalité de points, c'est le résultat de la confrontation directe des protagonistes qui les départage, puis le classement au fair-play.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct