Revivez le grand bain de Noël de Monaco en images

Près d’une centaine de personnes se sont retrouvées, ce samedi matin, sur la plage du Larvotto, à Monaco, pour le traditionnel bain de Noël. Le coup d’envoi du grand plongeon a été sifflé un peu avant 10 h.

Marie Cardona Publié le 25/12/2022 à 13:22, mis à jour le 25/12/2022 à 13:23
photos
Photos Dylan Meiffret

Avec une eau légèrement supérieure à 10 degrés et un grand ciel bleu ensoleillé, les conditions étaient idéales, ce samedi matin, pour un bain hivernal. Une météo particulièrement clémente pour accueillir le grand retour du bain de Noël au Larvotto, organisé par l’association monégasque du bain de Noël de Monaco.

"C’est la 16e édition que nous organisons, après deux années sans avoir pu se retrouver en raison du Covid", explique Véronique Gloaguen, présidente de l’association. Les baigneurs, venus parfois d’au-delà des frontières de la Principauté, n’ont pas boudé ces retrouvailles.

Autour du plongeur apnéiste monégasque, Pierre Frolla, ils se sont jetés dans la Méditerranée, à 9 h 56, au rythme des percussions du groupe tahitien Kaina Toa. Non sans quelques cris de surprise au contact de l’eau malgré tout un peu froide.

A quelques heures du réveillon de Noël, l’ambiance était résolument conviviale. Les participants étaient pour la plupart venus entre amis ou en famille. Certains, comme Nicole, 78 ans, n’ont même jamais raté un rendez-vous. "On se retrouve, c’est génial, confie la résidente monégasque, qui se baigne toute l’année du côté du Monte Carlo Bay. Quand on reste quelques jours sans se baigner, ça manque."

Outre la singularité du rendez-vous, ce bain de Noël est aussi l’occasion de faire une bonne action. "La participation coûte 10 euros et les fonds récoltés sont reversés à une association", rappelle Véronique Gloaguen.

Cette année, les organisateurs (1) ont choisi de soutenir l’association monégasque Dites-nous, créée par des lycéens de la Principauté pour venir en aide aux personnes âgées du pays et favoriser le lien intergénérationnel.


1. Véronique Gloaguen, présidente de l’association, Pierre Frolla, Philippe Mazza et Aurélie Tarro Tomas.

Photo Dylan Meiffret.
Photo Dylan Meiffret.
Photo Dylan Meiffret.
Photo Dylan Meiffret.
Photo Dylan Meiffret.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.