“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Restaurateurs : tous au syndicat pour être une force

Mis à jour le 23/05/2018 à 05:07 Publié le 23/05/2018 à 05:07
Daniel Mineo souhaite avant tout jouer un rôle de conseiller auprès des restaurateurs.

Daniel Mineo souhaite avant tout jouer un rôle de conseiller auprès des restaurateurs. R.D.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Restaurateurs : tous au syndicat pour être une force

Récemment élu à la tête des professionnels de la restauration, Daniel Mineo veut intensifier les conseils et la formation

Président du Syndicat des restaurateurs et des cafetiers de Menton et du Pays mentonnais depuis février dernier, Daniel Mineo entend rassembler le plus largement possible les acteurs de cette profession, afin de constituer une force à l'est du département. Restaurateur dans la cité du citron depuis 1999 (aujourd'hui « L'Exocet ») - auparavant, il tenait un hôtel-restaurant à Vintimille et avait en gérance « Le Miramar » à Monaco - c'est dire si Daniel Mineo a la connaissance du territoire !

« Après deux ans, j'ai hérité d'un Syndicat un peu en sommeil et j'ai dû apprendre. Avec l'aide de plusieurs personnes, dont Jacques Bernard, le président d'honneur du Syndicat, nous avons recommencé à zéro et mobilisé pour le moment une cinquantaine de restaurateurs, pour la plupart de Menton et de sa région très proche » explique le président. Avec l'objectif d'en avoir une centaine d'ici à la fin de l'année.

« Nous avons également un restaurateur de Sospel qui vient de nous rejoindre et représente le haut pays ».

Voici les principales orientations du Syndicat pour 2 018.

Informer et aider les professionnels de la restauration :

Le Syndicat entend être avant tout un conseiller pour les professionnels de la restauration face aux nombreux défis auxquels ils sont confrontés, notamment : les règles strictes d'hygiène, les autorisations de terrasses, les normes à respecter pour l'accueil des personnes handicapées, les problèmes de bail… Une avocate au sein du Syndicat est également à leur disposition pour dispenser des conseils gratuitement.

Par ailleurs, le président va s'adresser à ses adhérents via une lettre d'information régulière en ligne.

Former et professionnaliser :

Les trois stages d'hygiène gratuits (d'une journée chacun) proposés aux restaurateurs depuis plusieurs années sont pérennisés. D'autres peuvent être organisés, mais ils seront payants.

À signaler que ce matin se tient une session au restaurant « Martin et Fils » à Menton. La prochaine se déroulera le 28 mai au lycée hôtelier Paul-Valéry (Garavan).

L'objectif étant aussi d'aider à « professionnaliser » le plus possible un secteur (toutes restaurations confondues), qui souffre beaucoup de « turn-over » à hauteur de 40 % à Menton ! « Beaucoup de restaurants ouvrent, alors que d'autres ferment. Être restaurateur est un vrai métier qui demande beaucoup d'exigence et a de plus en plus de contraintes administratives, mais il doit également s'adapter aux nouvelles clientèles, car les Italiens sont toujours présents, mais consomment moins. Dans le haut pays, la situation est plus stable, mais aussi plus compliquée…

Il nous faut proposer davantage de stages ».

Être un interlocuteur privilégié de la profession auprès de la ville et de la Carf et participer à la vie locale :

« En tant que président, je souhaite être l'interlocuteur des restaurateurs vis-à-vis de la mairie. Notre profession est la première vitrine de la ville, il convient donc de se regrouper pour constituer une vraie force » explique Daniel Mineo, ajoutant qu'il est désormais membre de l'office du tourisme de Menton et de la Riviera française. Il espère également se rapprocher des commerçants et des hôteliers pour des actions communes.

« Cette année, pour la première fois, nous avons mené une opération de recrutement de serveurs et commis de cuisine au lycée Paul-Valéry en partenariat avec la Mission locale Est 06 et Pôle Emploi. C'est une initiative que nous renouvellerons. De même, nous étions présents au Forum de l'Emploi au palais de l'Europe et serons cet après-midi au Café de l'emploi qui se tient sur le parvis du musée Cocteau ».

Dans un territoire touristique, un syndicat est un plus pour ses adhérents : « En se regroupant, nous proposons 28 % de remise auprès de la Sacem, 25 % sur les tickets restaurants et travaillons sur d'autres partenariats avec des assureurs par exemple… Nous lançons d'ailleurs un appel. Et tous les professionnels sont les bienvenus ! »

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.