“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Restaurant Colombale : la carte s'habille pour l'hiver

Mis à jour le 04/12/2018 à 05:03 Publié le 04/12/2018 à 05:03
Le chef Andrea Fontana - à droite - a pensé cette nouvelle carte autour de plusieurs éléments : caractère méditerranéen, saisonnalité, et la possibilité de voyager, aussi.

Le chef Andrea Fontana - à droite - a pensé cette nouvelle carte autour de plusieurs éléments : caractère méditerranéen, saisonnalité, et la possibilité de voyager, aussi. Cyril Dodergny

Restaurant Colombale : la carte s'habille pour l'hiver

L'établissement du casino Barrière vient de dévoiler son nouveau menu, disponible dans les assiettes cette semaine. Les plats proposés sont méditerranéens, de saison, et peuvent faire voyager

Les doudounes sont accrochées au porte-manteau, les pulls se sont invités dans les étagères, et les bonnets sont prêts. Ça y est, l'hiver est là. Et il s'est installé, aussi, dans les cuisines des restaurants. Au casino Barrière de Menton, l'établissement Colombale vient de dévoiler sa carte hivernale. Elle s'invitera dans les assiettes dès ce jeudi. Au menu, le flan de poivrons et sa bagna cauda côtoie la salade d'artichaut à la roquette et aux pétales de parmesan ; les raviolis aux cèpes font de l'œil aux spaghettoni aux poireaux et saucisse italienne avec une sauce safranée ; la blanquette de lotte au safran fait hésiter avec les côtelettes d'agneau panées parfumées aux herbes de Provence… Des saveurs résolument hivernales. Logique : Andrea Fontana, le chef du Colombale, veut « suivre les saisons ». C'est l'un des éléments qu'il avait en tête, au moment de concevoir cette carte d'hiver.

De la Méditerranée à l'Asie

Mais ce n'est pas sa seule influence. Le chef a été fortement marqué, aussi, par ses quatorze ans à Londres. Il avait deux restaurants dans la capitale britannique - l'un de cuisine italienne classique, l'autre tourné vers les spécialités transalpines lui aussi, mais plus contemporain. Le quadra souriant a été influencé par le côté multiculturel de la métropole. Le chef a aussi beaucoup voyagé en Asie, et il « adore la cuisine thaïlandaise ». Ces influences se retrouvent directement sur la carte, notamment du côté du médaillon de thon albacore à la plancha, sauce Teriyaki. C'est d'ailleurs son plat préféré de cette nouvelle carte, avec les spaghettoni aux poireaux et saucisse italienne et à la sauce safranée.

La nouvelle carte propose également des glaces artisanales et locales, venues de Puro Piacere Menton, juste à côté du casino.

Une cuisine méditerranéenne, de saison, avec des plats qui peuvent faire voyager selon les envies du moment. Voilà donc les maîtres mots de cette carte. Ces fils rouges ont également été pensés pour satisfaire la plus grande clientèle possible. Il faut « répondre aux attentes gastronomiques des joueurs », mais aussi à celles et ceux qui ne jouent pas, explique Olivier Ponthieu, le président-directeur général du casino Barrière de Menton. Et puis, « pourquoi pas faire en sorte qu'ils jouent » après avoir déjeuné ou dîné au Colombale.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct