Rubriques




Se connecter à

Réseaux sociaux : des codes et des règles

Créer un profil et un compte sur les réseaux sociaux, ce n'est pas le plus difficile.

Publié le 22/08/2018 à 05:10, mis à jour le 22/08/2018 à 05:10
Les hashtags ? Quand et comment ?
 	(©Visitmonaco)
Les hashtags ? Quand et comment ? (©Visitmonaco)

Créer un profil et un compte sur les réseaux sociaux, ce n'est pas le plus difficile. Ce qui l'est en revanche, c'est se créer une communauté et fidéliser les abonnés. « Il n'y a pas de secret, pour avoir des followers et les garder, il faut tout d'abord publier du contenu en continu », précise Corinne Kiabski, directrice de la communication et des relations presse à la Direction du tourisme et des congrès. Si l'abonné ne voit plus de publication depuis un certain temps sur son fil d'actualité, c'est simple, il vous oublie.

Il y en a tellement et puis la vie d'une publication et tellement courte. Les professionnels du milieu s'accordent à dire qu'une publication va durer environ 21 h sur Instagram, 5 h sur Facebook et seulement 18 minutes sur Twitter, avant de disparaître dans le flux incessant des publications. La seule chance pour contrecarrer les statistiques reste encore le partage.

 

Mais avoir un maximum de visibilité, c'est aussi savoir publier au bon moment. Le matin assez tôt pour que le socionaute la voie au réveil, à l'heure du déjeuner également lorsqu'il a du temps ou encore le soir avant l'heure du coucher. Et puis il y a l'attirance et l'émotion que doit susciter le post.

À l'heure ou l'homme lit de moins en moins, il faut apprendre à capter le regard et pour cela, rien de tel qu'une belle photo ou une bonne vidéo. Pour exemple, la Direction du tourisme a décidé de créer une campagne vidéo composée de plusieurs épisodes autour du thème « Green is the new Glam ». Tout un tas de codes et de règles, que les influenceurs, notamment, ont très bien saisi.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.