Rubriques




Se connecter à

Repas de fête : le CCAS invite les anciens

180 convives de plus de 60 ans ont répondu à l'invitation annuelle du Comité Communal d'Action Sociale (CCAS) et partagé le repas des anciens et l'après-midi dansante.

S.F. Publié le 14/12/2018 à 11:14, mis à jour le 26/12/2018 à 11:14
En fin de repas, les membres du CCAS, Nadine, Jean-Charles, Alberte, Jacqueline, Irène et Bernadette, ont distribué un cadeau à chacun.
En fin de repas, les membres du CCAS, Nadine, Jean-Charles, Alberte, Jacqueline, Irène et Bernadette, ont distribué un cadeau à chacun. S.F.

180 convives de plus de 60 ans ont répondu à l'invitation annuelle du Comité Communal d'Action Sociale (CCAS) et partagé le repas des anciens et l'après-midi dansante. Comme chaque année, pour son organisation, cette réunion rassemble petits et grands. La décoration de la salle et des tables a été soignée par les employées municipales Évelyne Gaglio et Muriel Patelli. Les enfants des écoles de Tende et Saint-Dalmas ont joliment paré les menus de dessins, couleurs et paillettes, tandis que durant de nombreuses heures, les bénévoles Anna Lanza, Christiane Lemain, Fabienne Regnier, Francine Marin, Jeannine De Angeli, Joëlle Maltere, Marie-Rose Guido, accompagnées par les adjointes au maire, Bernadette Forestier et Nadine Valentini, se retrouvaient pour confectionner de jolis centres de tables qui ont eu tellement de succès que chacun, au moment de partir, l'emportait en souvenir.

Le repas préparé et servi par le service hôtelier du Prieuré a fait l'unanimité auprès des convives qui ont ensuite rejoint la piste de danse, entraînés par le duo « Mare Blue » et ses musiques traditionnelles. Les membres du CCAS poursuivront prochainement leurs actions auprès des personnes âgées qui n'auraient pas pu se rendre au repas.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.