Rencontre avec Cécile Claris, la nouvelle coordinatrice de l’Institution Saint-Joseph de Roquebrune

Cécile Claris est la nouvelle coordinatrice de l’Institution Saint-Joseph de Roquebrune. La cheffe d’établissement en provenance des Hauts-de-France évoque sa première rentrée.

L.BOXITT Publié le 20/09/2022 à 09:20, mis à jour le 20/09/2022 à 08:34
Cécile Claris a vécu une première rentrée scolaire sereine. Photo L. B.

Comment s’est passée votre arrivée au sein de l’Institution carnolésienne?

J’ai beaucoup apprécié l’accueil qui m’a été réservé par l’équipe enseignante et éducative. Elle me semblait impatiente de démarrer cette nouvelle année scolaire.

Connaissiez-vous Roquebrune-Cap-Martin?

Non. J’arrive d’une autre région, Les Hauts-de-France, plus précisément d’Amiens. Je suis ravie de pouvoir découvrir cette ville dans une aussi belle région. C’est une ville très agréable, qui a le souci d’accueillir les nouveaux arrivants.

 

Vous prenez un poste de coordinatrice, quels sont les projets que vous souhaitez mener?

La coordination de l’ensemble scolaire est importante dans un tel établissement. J’aurai pour mission de maintenir le "cap de la réussite" de nos élèves qui nous sont confiés depuis leur plus jeune âge, à l’école jusqu’au lycée. L’objectif est aussi de moderniser l’institution et d’adapter au mieux nos outils pédagogiques, comme l’usage du numérique.

Quelle image voulez-vous donner de l’Institution?

Tout d’abord, l’idée est de faire pérenniser notre savoir-faire, un enseignement de qualité qui favorise la réussite et l’orientation de nos élèves dans un cadre où l’élève s’épanouit, dans l’esprit de Saint-Joseph. Notre établissement souhaite accueillir chaque élève dans sa différence et l’accompagner comme il se doit, l’aider à grandir, l’encourager, le soutenir.

Nous avons également notre caractère propre: l’enseignement catholique. Cette identité est aussi importante. Nous sommes là pour faire perdurer le message de nos sœurs, religieuses de Saint Joseph. "Vivre ensemble dans l’Amour de Dieu".

 

Christian Stanek, un des piliers de l’Institution est sur le départ, le connaissiez-vous?

J’ai été témoin du départ en retraite de Christian Stanek. Ceci m’a permis de comprendre toute la dimension de cette personne, appréciée de tous pour la qualité de son travail, ses qualités humaines, et surtout son investissement pour notre institution. Nous pouvons être rassurés pour la suite car Jennifer Maurin adjointe du lycée technologique sera également en charge du lycée générale. Elle a eu la chance d’être en tuilage depuis quelques années avec lui.

Quels sont vos motivations et quels objectifs vous fixez-vous?

Je souhaite dans un premier temps m’imprégner de cet esprit de Saint-Joseph, et faire partie de cette grande famille. Les projets ne manquent pas, développer le numérique, proposer de nouveaux projets pédagogiques au collège et lycée, orientés vers l’international comme le Dual Diploma ou encore diversifier/personnaliser les parcours possibles pour nos élèves. J’ai également comme objectif de conduire notre futur projet immobilier afin de mettre à disposition des locaux modernes pour nos élèves et nos équipes éducatives.

 

Cécile Claris

Mariée

 

Trois enfants: Marie 20 ans, Jade 14 ans et Maël 9 ans

De 2015 à 2022: cheffe établissement d’un ensemble scolaire à Amiens et coordinatrice.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.