“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Récompense nationale pour le lycée Curie

Mis à jour le 18/06/2018 à 05:03 Publié le 18/06/2018 à 05:03
Dans les salons d'honneur du Palais de Sarde, les élèves récompensés entourés de leur professeure et des membres de l'Ordre du Mérite.

Dans les salons d'honneur du Palais de Sarde, les élèves récompensés entourés de leur professeure et des membres de l'Ordre du Mérite. DR

Récompense nationale pour le lycée Curie

menton

Le passé est le garant de l'avenir. C'était le thème du discours de François Jacquot, président de la section des Alpes-Maritimes de l'association nationale des membres de l'Ordre national du Mérite, à l'occasion de la remise du prix départemental et national de reconnaissance aux élèves du lycée mentonnais Pierre-et-Marie-Curie ce jeudi. Sur 1 350 élèves participants dans les Alpes-Maritimes, « un bon chiffre » selon François Jacquot, ce sont les 11 lycéens mentonnais qui ont obtenu le précieux sésame. Menés par Florence Lagache, professeure d'anglais et l'association « Pax Medicalis », les jeunes ont œuvré pendant trois ans à la création du jardin de la paix, surnommé « Jardin Simone-Veil ». Après son inauguration au début du mois, ces récompenses sont le fruit de leur mplication dans le projet.

Cérémonie prestigieuse

Dans les salons d'honneur du palais Sarde de la préfecture de Nice, tous avaient fait le déplacement. « Il y a une vraie solidarité à Menton, les familles des élèves étaient presque toutes présentes », se réjouit François Jacquot. Luc Lanlo, président délégué de l'odre du Mérite des Alpes-Maritimes, de Yves Juhel, élu délégué à l'urbanisme et à l'aménagement représentant de Jean-Claude Guibal ou encore de Michel-Jean Floc'h, inspecteur d'académie, ils étaient nombreux pour saluer l'engagement de ces jeunes. « L'investissement des élèves est rarissime. Porter un projet pendant trois ans, c'est assez long. Même les élèves qui sont sortis entre temps du lycée ont continué à porter ce projet », affirme le président départemental de l'association de l'Ordre du Mérite avant d'ajouter « aux portes de l'Italie, un tel projet est porteur d'un réel espoir de paix »

À cette occasion, la mairie de Menton s'est également associée à l'évènement et a tenu à offrir quelques présents à ces jeunes qui font vivre un espoir de paix grâce à leur initiative exemplaire.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct