“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Recensement 2016: l'appel à la coopération de la mairie

Mis à jour le 01/06/2016 à 05:09 Publié le 01/06/2016 à 05:09
Le maire, Georges Marsan, et le directeur de l'IMSEE, Lionel Galfré, ont insisté hier sur la nécessité pour un Etat de posséder des données statistiques précises tout en rassurant sur la confidentialité du procédé.

Le maire, Georges Marsan, et le directeur de l'IMSEE, Lionel Galfré, ont insisté hier sur la nécessité pour un Etat de posséder des données statistiques précises tout en rassurant sur la confidentialité du procédé. T.M.

Recensement 2016: l'appel à la coopération de la mairie

À partir du 7 juin, 50 agents se rendront au domicile des Monégasques pour faire anonymement le dénombrement de la population et l'inventaire des logements. Tenez-vous prêts à contribuer

N'y voyez aucune intrusion dans votre vie privée, la démarche est purement statistique et en rien intrusive. Voilà, en somme, le message martelé, hier en mairie, lors de la présentation du dispositif de recensement 2016.

L'opération, qui débutera le 7 juin pour se prolonger jusqu'au 29 juillet, vise à établir « une belle photographie » de la population et des logements monégasques, afin d'adapter les politiques publiques et les équipements.

À la charge de la mairie, cette mission a nécessité un an de préparation, le temps, notamment, de former (60 heures) 50 agents recenseurs « dynamiques et polyglottes ». Contrairement au dernier recensement, en 2008 (lire ci-contre), le traitement des données sera cette fois...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct