Rubriques




Se connecter à

Rallye surprise pour 100 enfants dans les rues du village de La Turbie

Près d'une centaine d'enfants de l'école primaire ont investi les ruelles du village, jeudi dernier, à l'occasion d'un rallye surprise organisé par Thierry Scursoglio dans le cadre des NAP (nouvelles activités périscolaires).

M.-E. C. Publié le 29/06/2016 à 05:05, mis à jour le 29/06/2016 à 05:05
Site n° 5 du rallye : dessiner le portail romain, trouver et indiquer son nom complet (« portail du réduit de la tour »). Photo DR

Répartis en huit équipes mêlant tous les âges et accompagnés de leurs animateurs habituels, les enfants ont dû résoudre huit énigmes leur permettant de découvrir huit sites différents, dont l'ancienne gare de la Crémaillère, répondre à de nombreuses questions sur le patrimoine du village, sur ses habitants connus, dénicher des trésors bien cachés, dessiner un paysage, repérer les villes et le pays qui s'étalaient à leurs pieds, et se livrer à divers jeux d'adresse.

Leur feuille de route leur annonçait en guise d'épreuve finale un parcours sportif chronométré sur le stade. Vu la chaleur de plomb qui s'était abattue sur la ville, le parcours s'est déroulé, avec la remise des résultats, dans la salle polyvalente !

 

Toujours dans le cadre des NAP, 170 enfants - élèves de maternelle et de primaire - avaient déjà pique-niqué aux alentours du Fort de la Revère, puis découvert les merveilles de la maison départementale la semaine précédente.

Au programme demain, « La Turbie sur Mer » au stade ! Des jeux d'eau à ne pas manquer.

Jeux d'adresse pour tous, et l'occasion ici de prendre un peu le frais à l'ombre de ce petit passage. M.-E.C..

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.