“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Rallye historique : les 297 pilotes montent dans les tours

Mis à jour le 31/01/2016 à 05:06 Publié le 31/01/2016 à 05:06
Je découvre la nouvelle offre abonnés

Rallye historique : les 297 pilotes montent dans les tours

Les équipages avaient rejoint le point de ralliement et sont arrivés en Principauté hier après-midi après une 1re épreuve de régularité. Début des hostilités ce matin

Il n'est pas passé inaperçu. Acclamé comme une star et comme la référence en terme de rallye Automobile. Jean Ragnotti soixante-dix printemps et ambassadeur de Renault sport, pilote chevronné et vainqueur du Rallye Monte Carlo en 1981, a débarqué 35 ans plus tard en principauté au volant de la même R5 turbo flanquée de son numéro 9 porte-bonheur. Un symbole pour cette figure du sport automobile qui entraînait derrière d'autres as duvolant et de la glisse sur asphalte. À l'image d'un Daniel Elena, le Monégasque prophète en son pays et neuf fois champion du monde des rallyes avec son acolyte Sébastien Loeb. L'enfant du rocher alignait à nouveau un golf GTI.

D'autres gloires du rallye étaient présentes ou des personnalités comme Carlos Tavares PDG du groupe PSA et grand fan de belles

mécaniques, au volant d'une Peugeot 504 TI.

Tout ce petit monde était parti il y a trois jours des cinq villes de départ (Bad Homburg, Oslo, Reims, Glasgow, Barcelone) pour rejoindre le point de ralliement de Saint-André-les-Alpes (04) et arriver en principauté hier après-midi avant le grand départ des épreuves ce matin qui emmèneront les concurrents vers Valence en passant par Sisteron. Les pneus vont chauffer et les mécaniques de ces vieilles dames vont être mises à rude épreuve.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.